08 févr. 2022 15 mai 2022

Wampum

Perles de diplomatie en Nouvelle-France

Perle de coquillage d’Amérique du nord, le wampum est bien plus qu’une simple matière première. Façonné, enfilé et tissé, échangé et offert, convoité et imité, il est le témoin précieux d’un chapitre de l’Histoire de la Nouvelle-France des 17e et 18e siècles.

À propos de l'exposition

Le wampum, perle de coquillage de la côte Atlantique d’Amérique du nord, revêt une importance centrale dans le fonctionnement des sociétés amérindiennes du nord-est de cette région. Utilisé à l'origine comme ornement ou symbole de prestige, échangé en cadeau, les usages de ce matériau se diversifient aux 17e et 18e siècles dans le cadre des relations entre les nations autochtones et les colonies européennes établies sur ce vaste territoire qui s’étend du sud du Québec à l’État de Caroline de Sud actuels. Par ses valeurs, le wampum témoigne d’un chapitre de l’Histoire amérindienne, nord-américaine et européenne. Il constitue également une entrée privilégiée pour comprendre les sociétés qui se mettent en place à l’époque de la Nouvelle-France (1600-1763), au gré des échanges, des alliances et des affrontements entre Amérindiens, Français et Anglais.

À travers une cinquantaine de pièces, l’exposition met en lumière toutes les facettes du wampum : de la matière première convoitée, transformée en perles et en objets à l’instar des colliers diplomatiques, support de parole, bien d’échange, insigne de pouvoir et de prestige, objet religieux… Sans négliger le rôle fondamental qu’il occupe encore aujourd’hui parmi les nations amérindiennes, notamment les Haudenosaunee (Iroquois), les Hurons-Wendat et les Abénakis.

Exposition réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.
Dans le cadre du projet de recherche engagé sur les Collections Royales d’Amérique du Nord (CRoyAN), mené a
vec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine, la Terra Foundation for American Art, l’Observatoire des patrimoines de l’Alliance Sorbonne Université et la Fondation Martine-Aublet.

L’exposition sera présentée au Seneca Art & Culture Center de New York State du 26 mars au 17 septembre 2023, et au Musée McCord à Montréal du 20 octobre 2023 au 3 mars 2024.

Autour de l'exposition

Rencontres au salon de lecture Jacques Kerchache

Projections en salle de cinéma

Outils de visite disponibles sur place et/ou en téléchargement

  • Commissariat général

    • Paz Núñez-Regueiro, responsable de l’Unité Patrimoniale Amériques au musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris
    • Nikolaus Stolle, chercheur invité pour le projet CRoyAN, musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris

    Comité scientifique

    • Michael Galban, conservateur, Seneca Art & Culture Center, Ganondagan State Historic Site, Victor (New York)
    • Jonathan Lainey, conservateur, Cultures autochtones, Musée McCord, Montréal (Québec)
    • Nicole O’Bomsawin, ancienne directrice du Musée des Abénakis, Odanak (Québec)
    • Leandro Varison, chargé de la recherche, musée du quai Branly – Jacques Chirac
  • Lieu :   Atelier Martine Aublet
  • Dates :  
    Du mardi 08 février 2022 au dimanche 15 mai 2022
  • Fermeture le lundi
    lundi, mardi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche :  10h30-19h00
    jeudi :  10h30-22h00
  • Public :   Tous publics
  • Categorie : Expositions
  • Billet d'entrée Musée
    Plein tarif :  14,00 €
    Tarif réduit :  11,00 €

    Cliquez ici pour consulter tous les tarifs

L'exposition en images

Vue de l'exposition

© musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Léo Delafontaine
×

Autour de l'événement

Visites guidées, ateliers, concerts, etc.
toutes les activités organisées dans le cadre de l'événement

Autour de l'événement

Exposition réalisée avec le concours exceptionnel de :