Cette jeune formation népalaise perpétue la musique qui lui a été transmise et la connaissance des instruments traditionnels, en y intégrant culture folk et textes engagés.

A propos du concert

Réunissant des musiciens aux parcours et influences très diverses, le groupe Night s’est formé en 2006 à Katmandou. Aujourd’hui résolument folk, le projet Night, sous l’impulsion de son fondateur Jason Kunwar, est devenu un véritable laboratoire de création et de recherche musicale. Au cours de leurs voyages à travers le Népal, les membres du groupe ont découvert et travaillé sur des instruments traditionnels parfois oubliés, à l’image de l’impressionnante Paluwa, une feuille d’arbre tenue entre les doigts et utilisée comme un véritable instrument à anche.
Les instruments anciens servent ainsi des compositions contemporaines aux textes imprégnés par la richesse des dialectes népalais. La plupart des chansons ont été composées « sur le terrain » auprès des personnes qui les ont accueillis sur la route.  Night propose ainsi un répertoire moderne insufflant une nouvelle dynamique aux traditions rurales népalaises dans un esprit urbain et contemporain.

La première partie du concert est issue du projet multidisciplinaire de Jason Kunwar : Ramite (littéralement « Le spectateur »).  Ce projet, décliné autour de quatre disciplines (l’écriture, la musique, la performance artistique et le cinéma) raconte l’histoire de la civilisation, des sociétés et des instincts humains. D’abord paru sous forme de roman, Night propose dans ce set musical une introduction à l’univers de Ramite :

"L’ombre de la famine plane sur les villages.
La terre est stérile, la terre est stérile. On ignore quand cette tragédie a commencé ou quand elle se terminera.
Il y a quelques décennies, dans un village nommé Uga, le Dasparma fut inventé : par ce système, tous les dix ans, cinq hommes sont désignés pour assumer la lourde tâche de trouver de la nourriture, un abri et un nouveau foyer pour la communauté.
Cette année-là le fardeau pèse sur les épaules de Khile et de quatre autres hommes.
La route est pleine de dangers, les pensées et le souvenir des êtres chers les accompagnent dans leur quête tant dans les moments amers que doux. "


  • Categorie : Concerts
  • Distribution

    • Jason Kunwar: Chant, Sarangi, Piwancha, Tungna, flûte en bambou, banjo népalais
    • Niraj Shakya: Tungna, Mahali, choeurs
    • Sudhir Acharya: Madal, Dhimay, Nagara, Tyamko, choeurs
    • Shiva Kumar Khatri: Paluwa (feuille), chant
    • Sugama Gautam : Chant
  • Durée :  01:30
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le dimanche 30 juin 2019 de 17:00 à 18:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Billet concerts
    Plein tarif :  15,00 €
    Tarif réduit :  10,00 €
    Accès aux collections permanentes du musée et expositions en mezzanine le jour même

    Cliquez ici pour consulter tous les tarifs
00:00 / 00:00
Night - Jhalka Raya Buka (With English Subtitle) Official Music Video
Jhalka Raya Buka is a title track from Night’s upcoming album of the same name. The song was recorded live at Champadevi Hill, Pharping . The song is based on ‘Deuda’ and ‘Thadi’, a traditional singing practices of Western parts of Nepal. The song is in ‘Khas’ language which is said to be originated from Sinja Valley, Jumla, Nepal. Video Credits: Sanjay Chaulagain Ujjwal Bastakoti Rishav Yubaraj Rayamajhi Suraj Maharjan Special Thanks Arjun Karki, Sunit Kansakar, Dipesh Gautam Music Credit: Performed by Night Lyrics: Jason Kunwar Vocals: Karna Raj Giri, Irani Sundari Bham, Mina (Sumnima) Singh, Jason Kunwar Damaha : Birat Basnet Backing Vocals: Niraj Shakya, Sudhir Acharya, Shiva Kumar Khatri Field Recordist: Aditya Katwal Mixed and Mastered by Alex Ferguson Indiegogo Campaign page : https://igg.me/at/night-jhalka Connect with us on: www.wearenight.com , Facebook, Twitter
7:8 min