Rencontre avec Jean-Bernard Huchet, Damien Charabidze et Patrice Georges.

Après la mort, le corps devient grouillant d’une autre forme de vie, celle d’asticots voraces, de guêpes parasites et de scarabées prédateurs. Pour tenter d’annihiler leur corruption post mortem, l’homme a cherché, par des moyens parfois très sophistiqués (embaumement, momification…) mais souvent vains, à préserver les corps pour l’éternité.

L’entomologie médico-légale ou forensique étudie les différentes espèces rencontrées sur les cadavres, leur biologie et leur utilisation pour dater le décès. Cette rencontre dresse un panorama des développements récents en entomologie médico-légale et présente l’apport de cette branche de l’entomologie à l’étude des sépultures et restes humains en contexte archéologique.

La séance se termine par une intervention sur la manière dont les romans policiers expriment les imaginaires et angoisses sociaux face à la mort charnelle et aux insectes nécrophages.

Avec Jean-Bernard Huchet, entomologiste, CNRS, MNHN , un des rares archéo-entomologistes funéraires au monde ; Damien Charabidze, biologiste et spécialiste des insectes nécrophages, université de Lille, a dirigé avec M. Gosselin, Insectes, cadavres et scènes de crime, Principes et applications de l’entomologie médico-légale, (éditions De Boeck, 2014) ; Patrice Georges, archéologue, INRAP ; Fabienne Soldini, sociologue, CNRS.

  • Categorie : Zoom thématique
  • Lieu :  Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le jeudi 15 juin 2017 de 19:00 à 20:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

  • Dans le cadre de :   Au musée, les insectes !
Insectes, cadavres et scènes de crime