Rencontre avec Sophie Gergaud, ethno-cinéaste, programmatrice indépendante et directrice du Festival Ciné Alter’Natif et en présence de contributeurs de "Cinémas autochtones : des représentations en mouvements" (L'Harmattan)

Un essai, Cinéastes autochtones, la souveraineté culturelle en action (Warm Editions), et une anthologie, Cinémas autochtones: des représentations en mouvements (L'Harmattan), sont les premiers livres francophones à s’intéresser à la manière dont les peuples autochtones ont été représentés à l’écran. 

Ils montrent à quel point l’autoreprésentation et l’expression audiovisuelle des artistes autochtones sont essentielles pour soutenir leur souveraineté culturelle. Ces deux ouvrages récents offrent un panorama complémentaire de l'histoire longue et tumultueuse qui lie le septième art et les peuples autochtones. 

Avec :

  • Sophie Gergaud, ethno-cinéaste, programmatrice indépendante, directrice du Festival Ciné Alter’Natif et respectivement autrice et coordinatrice des deux ouvrages qui seront présentés en présence de contributeurs de Cinémas autochtones : des représentations en mouvements
  • Caroline Damiens, maitresse de conférences en Etudes cinématographiques à l’Université Paris X Nanterre. Ses travaux portent sur la question du spectacle cinématographique et sur la question des peuples autochtones, plus particulièrement en terrain sibérien.
  • Gabriela Chihuailaf, titulaire d’un master en Etudes cinématographiques à l’Université Sorbonne Nouvelle à Paris, auteur d’articles et de critiques de cinéma. Gabriel Chihuailaf s'intéresse particulièrement au cinémas autochtones et est membre de jurys et intervenante en festivals.

Cette rencontre en salle de cinéma, initialement prévue au salon de lecture J. Kerchache, est suivie à 18h de la projection du film Barking Water de Sterlin Harjo (USA, 2099, 1h25, vostfr)

 

 

Autour de l'événement

Visites guidées, ateliers, concerts, etc.
toutes les activités organisées dans le cadre de l'événement

Autour de l'événement