Vue de l'exposition "Samouraï, Armure du guerrier"
08 nov. 2011 29 janv. 2012

Samouraï

L'armure du guerrier

Pour la première fois en Europe, le musée du quai Branly - Jacques Chirac présente l'exceptionnelle collection d'armures de samouraïs réunie par Ann et Gabriel Barbier- Mueller. Cette exposition vise à faire découvrir au public – à travers un ensemble d'objets, d'armures complètes, de casques et de caparaçons équestres utilisés tant pour les batailles que pour les cérémonies et parades – l'univers du Japon ancien et la place qu'y occupa durant près de neuf siècles le guerrier samouraï.

À propos de l'exposition

Les samouraïs appartenaient à l’élite intellectuelle de la société japonaise et pratiquaient souvent des disciplines contrastant avec la violence de l’art du combat, telles que la calligraphie, la poésie et la littérature. Leurs armuriers effectuaient pour eux un véritable travail d'artiste, créant des pièces d'une grande beauté et d'un grand raffinement de détail – les protégeant néanmoins au plus fort des plus violentes batailles.

Les armures des anciens guerriers japonais, en particulier les casques en métal laqué, aux ornements et cimiers souvent inspirés par la nature, avaient pour autres fonctions de signaler le statut du guerrier, de différencier chaque samouraï dans le chaos des combats, mais aussi d’effrayer l’ennemi sur le champ de bataille.

À travers 140 objets exceptionnels – armures complètes, casques, armes, caparaçons de chevaux – l'exposition présente l’évolution de l’omote dogu (apparence extérieure et équipement du guerrier) du 12e siècle au 19e siècle, époque à laquelle la caste des guerriers au sang noble disparaît pour se fondre dans le Japon moderne.

  • Categorie : Expositions
  • commissaire

    • Gabriel Barbier-Mueller, collectionneur et spécialiste des armures samouraï
  • Lieu :   Mezzanine est
  • Dates :  
    Du mardi 08 novembre 2011 au dimanche 29 janvier 2012
    mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h
  • Fermeture le lundi
    mardi, mercredi, dimanche :  11h00-19h00
    jeudi, vendredi, samedi :  11h00-21h00
  • Public :   Tous publics
  • Plateau des collections
    Plein tarif :  10,00 €
    Tarif réduit :  7,00 €

    Cliquez ici pour consulter tous les tarifs
Vue de l'exposition "Samouraï, Armure du guerrier"
00:00 / 00:00
Samouraï, armure du guerrier - Bande-annonce de l'exposition
Bande-annonce de l'exposition "Samouraï, armure du guerrier", présentée au musée du quai Branly, du 8 novembre 2011 au 29 janvier 2012. Pour en savoir plus, rendez-vous sur: http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/samourai.html
2:26 min

Chronologie du Japon

  • Période Kamakura : 1185 – 1333
  • Période Nanbokuchô : 1333 – 1392
  • Période Muromachi : 1392 – 1573
  • Période Momoyama : 1573 – 1603
  • Période Tokugawa – Edo : 1603 – 1868

Parcours de l'exposition

Deux chevaux caparaçonnés, montés par deux guerriers revêtus d'armures datant respectivement des périodes Momoyama (1573 – 1603) et Edo (1603 – 1868) accueilleront le public dès le hall d’entrée du musée au rez-de-chaussée.

Ensemble de la famille Mori

Cet ensemble d'objets appartient au clan Mori, une puissance famille de daimyos (gouverneurs féodaux) dont la lignée remonte au douzième siècle. Après de nombreuses conquêtes, le clan Mori s’est imposé comme l’un des clans les plus puissants du Japon. L'exposition présente dix-huit pièces ayant appartenu à ce clan, dont une armure complète ainsi que des vêtements, armes et équipements équestres. Un tel regroupement d'objets d'une même famille est sans équivalent dans le monde. Il illustre, en outre, la diversité des tenues et accessoires nécessaires aux samouraïs. Cette section présente également l'importance du Bushido (code d'honneur et de morale) dans la vie du samouraï.

Armures les plus anciennes (1185 – 1603)

Cette section présente des pièces appartenant aux périodes Kamakura (1185 – 1333), Nambokuchô (1333-1392), Muromachi (1392 – 1573) et Momoyama (1573 – 1603). On peut y suivre le développement des premières armures, ainsi qu'une histoire de la culture samouraï englobant également l'arrivée des premiers occidentaux au Japon. Les objets présentés dans cette section sont les oeuvres les plus anciennes de la collection. Témoins de l'essence profonde de la culture samouraï, ils permettent également de mieux comprendre les différentes étapes complexes allant de la conception à la réalisation d'une armure.

Période Tokugawa - Edo (1603 – 1868)

La majorité des armures de la collection proviennent de cette période. La période Edo (ancien nom de la ville de Tokyo) est divisée en 3 sous-périodes : Début Edo (1603 – 1700), Milieu Edo (1700 – 1800) et Fin Edo (1800 – 1868). Durant cette époque de paix relative, l'histoire des samouraïs se poursuit, avec une succession de progrès et d'évolutions culturelles visibles dans le développement des armures. La Pax Tokugawa est également évoquée dans cette section : durant la période Edo, le net recul de la guerre permet l'éclosion de formes d'art plus élevées, les artisans rivalisant de qualité d'exécution, d'imagination et de beauté à l'occasion des processions bisannuelles accomplies par les principaux seigneurs samouraï depuis leur domaine jusqu'à Edo.

L'art de la bataille

Les samouraïs étaient des maîtres de guerre, façonnant des armes et armures d'une intelligence et d'une efficacité remarquables. Chaque pièce était conçue avec autant d'attention pour sa fonction que pour sa forme. Différents types d'armements sont ici exposés, en particulier des épées et des arcs, avec des explications sur la manière dont les samouraïs les utilisaient en conjonction avec des tactiques de combat raffinées pour triompher de leurs ennemis.

La monture du samouraï

La collection comporte également un certain nombre de pièces équestres : caparaçons, selles et masques BAMEN (masques pour chevaux). Cette section vise à faire découvrir le rôle joué par le cheval dans le monde des samouraïs, avec des références aux principales batailles historiques. Une reproduction grandeur nature de cheval entièrement caparaçonné sera présentée ici.

Les daimyos – gouverneurs féodaux

Le Japon de l'époque des samouraïs était gouverné par des puissantes familles de daimyos. En japonais, daimyo signifie "grand nom". Les armures les plus belles et les plus coûteuses étaient destinées à ces seigneurs de haut rang. Ces armures, regroupées dans cette section, y font rayonner le prestige et la majesté de leur présence.