Vue de l'installation de l'artiste néo-zélandais Greg Semu
15 juil. 2007 15 oct. 2007

Greg Semu

Résidence d’artiste

Depuis son ouverture, le musée du quai Branly réserve une place importante à l’art contemporain. En accueillant l’artiste Greg Semu pour une résidence du 15 juillet au 15 octobre 2007, il affirme sa volonté de s’inscrire dans une histoire de l’art non occidental en train de s’écrire.

À propos de la résidence de l'artiste

Le séjour de Greg Semu, artiste néo-zélandais d’origine samoane, permettra aux visiteurs du musée de découvrir un « work in progress » devant déboucher sur une création d’œuvres, mais également de se confronter à une part importante de l’héritage immatériel maori : l’art du tatouage, à l’œuvre dans la technique originale de ce jeune photographe et plasticien.

La résidence de Greg Semu aboutira à la création d’une œuvre originale : un tableau-photographie, représentant une scène de bataille détournée par l’artiste, pendant ironique à la photographie offerte au musée du quai Branly par légendaire équipe de rugby des « All Blacks » en juin 2007.
Dans le cadre de l'événement La Mêlée des cultures, ces deux œuvres, représentant deux aspects de la culture néo-zélandaise, seront installées dans le hall du musée du 1er septembre au 20 octobre 2007, près de l’entrée dans le salon de lecture Jacques Kerchache.

Pendant la durée de sa résidence, Greg Semu travaillera à une œuvre principale, qu’il a choisi d’intituler The Battle of the Noble Savages (« La bataille des nobles sauvages »).
Pour ce projet, l’artiste s’inspire du célèbre tableau de Jacques-Louis David, Le Premier Consul franchissant les Alpes au col du Grand Saint Bernard, qu’il détourne. Cette peinture équestre représente Napoléon triomphant, avant sa victoire sur les Autrichiens dans sa campagne d’Italie scellée par la bataille de Marengo, le 14 juin 1800.

Tableau à la gloire du « noble sauvage », guerrier samoan armé et tatoué pendant l’assaut, l’œuvre de Greg Semu est un hommage au peuple de Tangata Whenua. Pour ce projet, l’artiste a effectué un travail préparatoire en Nouvelle-Zélande : les personnages entourant la figure du cavalier et le cavalier lui-même ont fait l’objet d’un casting et d’une séance de photo de figurants Maori. À Paris, Greg Semu réalise la numérisation de ces images, le travail de montage-collage, la retouche, l’impression et l’encadrement de l’œuvre  définitive qui trouvera sa place face à la photographie des All Blacks, dans le hall du musée.

  • Categorie : Expositions
  • Lieu :   Hall d’accueil
  • Dates :  
    Du dimanche 15 juillet 2007 au lundi 15 octobre 2007
  • Fermeture le lundi
    mardi, mercredi, dimanche :  11h00-19h00
    jeudi, vendredi, samedi :  11h00-21h00
  • Public :   Tous publics