Vue de l'exposition "Ciwara, chimères africaines"
23 juin 2006 17 déc. 2006

Ciwara, chimères africaines

Les masques cimiers Ciwara sont emblématiques de l’art de l’Afrique de l’Ouest, particulièrement représentatifs du goût des collectionneurs d’art « primitif » du XXe siècle. De très nombreux exemplaires ciwara se trouvent depuis lors dans des collections publiques ou privées de par le monde.

a propos de l'exposition

Cette exposition montre l’aspect traditionnel de la société bamana, essentiellement, du Mali, tout en mettant l’accent sur l’aspect esthétique de ces cimiers antilopes en bois sculpté, gravés, patinés, peints, dont les formes stylistiques et les matériaux varient en fonction des régions et de l’évolution du temps.
Les danses de la société ciwara sont liées aux rites agraires et, par conséquent, à l’idée de fertilité, de fécondité, d’ensemencement. En s’efforçant de maîtriser les éléments de la nature - que miment les contorsions des masques d’antilope au cours des cérémonies - les hommes cherchent à faire des animaux leurs alliés.
Selon les villages, ces masques qui généralement sortent en couple, peuvent avoir un usage différent. Mais dans tous les cas, ce sont des objets fédérateurs et protecteurs pour la communauté, d’autant plus qu’ils peuvent être vus de tous, n’étant pas réservés aux seuls initiés.
Largement répandu au Mali, le culte ciwara connaît  un déclin progressif.

  • Categorie : Expositions
  • commissaire

    • Lorenz HOMBERGER
  • Lieu :   Mezzanine est
  • Dates :  
    Du vendredi 23 juin 2006 au dimanche 17 décembre 2006
  • Fermeture le lundi
    mardi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche :  10h30-19h00
    jeudi :  10h30-22h00
  • Public :   Tous publics