Changer de langue :

16 avril

Mikli Diffusion France

interprétations tactiles d’œuvres d’art conçues grâce à la technologie et au mécénat de Mikli Diffusion France

En tant que créateur de lunettes, Alain Mikli transforme une contrainte médicale en signe de personnalité. Pour les personnes en situation de handicap visuel pour lesquelles les lunettes ne peuvent rien, il propose de substituer à la découverte visuelle des œuvres d’art, une expérience tactile inédite.

Alain Mikli s’est donc naturellement associé au musée du quai Branly qui poursuit ses efforts en matière de restitution en relief d’œuvres d’art majeures issues de ses collections, pour les personnes déficientes visuelles. Une sélection d’œuvres représentatives de tous les continents et de toutes les techniques fait ainsi l’objet d’une interprétation visant à en faire ressortir les aspects les plus marquants, restitués dans des degrés de relief différents.
Inauguré lors de la semaine de l’accessibilité, du 3 au 12 décembre 2010, ces dispositifs tactiles prennent place dans « la Rivière » sur le plateau des collections. Ils étaient initialement constitués de sept objets appartenant aux collections du musée reproduits en bas-relief ou en volume et qui sont exposés par roulement sur cinq lutrins.

Ces dispositifs sont accompagnés de textes descriptifs en braille et gros caractères, ainsi que d’un commentaire sonore. Pour chaque panneau, deux casques apportent un contenu audio et musical qui permet de lire l’objet et de le situer dans son contexte, garantissant ainsi la meilleure accessibilité à tous, quel que soit le mode de découverte privilégié.

En 2011, Alain Mikli poursuit son engagement auprès du musée. Ainsi, dans le cadre d’un mécénat de compétences, il réalise en collaboration avec l’équipe de médiation du musée du quai Branly, des dispositifs audio-tactiles proposant la découverte de quatre interprétations tactiles d’objets représentatifs du peuple Maori, dans le cadre de l’exposition temporaire « MAORI : leurs trésors ont une âme » qui s’est déroulée du 2 octobre 2011 au 22 janvier 2012. Ces objets ont ensuite rejoint le dispositif audio-tactile mis en place au sein de « la Rivière » portant le nombre d'objets à onze.

Aujourd’hui, Alain Mikli et le musée du quai Branly proposent dans le cadre de l’exposition « Aux sources de la peinture Aborigène – Australie, Tjukurrtjanu », quatre interprétations tactiles d’œuvres représentatives de l’art Aborigène contemporain. Chaque interprétation est accompagnée d’un dispositif audio, en braille et gros caractères afin de faciliter l’aide à la découverte de ces œuvres. 
Au travers cette action de mécénat, Alain Mikli réaffirme son engagement : rendre les arts visuels accessibles à tous, y compris à ceux qui sont privés du sens de la vue.

plateau des collections © mikli diffusion france 2012 www.mikli.com
plateau des collections © mikli diffusion france 2012 www.mikli.com
exposition "Maori" © mikli diffusion france 2012 www.mikli.com
exposition "Aux sources de la peinture Aborigène"© mikli diffusion france 2012 www.mikli.com

Contact Mikli Diffusion France : vildieu.aymeric(a)mikli.fr - www.mikli.com