Gradhiva n°27

Contenu

SUR LE VIF. PHOTOGRAPHIE ET ANTHROPOLOGIE

 

Mai 2018

L’histoire de l’anthropologie et celle de la photographie sont étroitement liées depuis leur apparition quasi simultanée au XIXe siècle. Mais force est de constater la relative absence de travaux portant sur les pratiques, les usages et plus généralement l’histoire des « images » de l’anthropologie dans l’entre-deux-guerres, période pendant laquelle l’institutionnalisation de la discipline va de pair avec l’essor d’une modernité photographique. Or, les archives d’ethnologues montrent aujourd’hui l’importance de la pratique photographique sur le terrain, l’apparition d’appareils légers comme le Leica et celle du genre du photoreportage, les ayant influencés et séduits. Leurs carnets de l’époque contiennent souvent de nombreuses photos, des collections muséales se constituent et des réseaux de diffusion visuels variés débordent le cadre strictement scientifique. Par ailleurs, la réutilisation de la photographie de « types » physiques, encore très courante, illustre la tension entre la permanence de schèmes visuels hérités de l’anthropologie physique du XIXe siècle et la volonté d’une science moderne de remettre en question l’existence des races. Ce numéro interroge aussi les enjeux techniques et financiers de conservation, de classement et d’archivage ainsi que le traitement éditorial des images parfois révélateur de tensions entre les logiques scientifique, économique et esthétique. Il fait le point sur les enjeux que présente la photographie en anthropologie dans l’entre-deux-guerres, en abordant différentes traditions nationales et aires géographiques et propose de questionner le geste photographique en tant que geste scientifique, car les images font partie intégrante de l’histoire de la discipline, à l’instar des grands textes classiques.

Acheter ce numéro en ligne

Sommaire

Dossier: Sur le vif. Photographie et anthropologie

Coordonné par Camille Joseph et Anaïs Mauuarin

 

  • Introduction. L’anthropologie face à ses images par Camille Joseph et Anaïs Mauuarin

  • Un savoir incertain. La photographie et le document anthropologique au tournant du xxe siècle par Elizabeth Edwards

  • La description graphique. Dessins et photographies dans les carnets de terrain et le travail de conservateur de Henry Balfour par Christopher Morton

  • Cadrage cannibale. Les photographies de Tristes Tropiques par Vincent Debaene

  • Des images typiques. L’anthropologie physique et la photographie aux États-Unis dans les années 1920-1930 par Camille Joseph

  • Races (1930). À propos d’un ouvrage oublié de Jean Brunhes par Teresa Castro

  • Entretien avec Christine Barthe, responsable de l’unité patrimoniale des collections photographiques au musée du quai Branly-Jacques Chirac par Anaïs Mauuarin

 

Etudes et essais

  • Dans les archives photographiques de la reconstruction de Beyrouth Par Sophie Brones

  • La Grande Guerre dans l’imagerie de Max Ernst. Sainte Cécile ou l’« orgue des morts » Par Rachelle Viennot Hüwel

 

Chronique scientifique

 

  • Comptes rendus

 

Descriptif

  • 272 pages
  • 102 illustrations
  • ISBN: 978-2-35744-110-1
  • prix: 20 €