© musée du quai Branly - Jacques Chirac
28 mai 2015 29 mai 2015

La contre-culture dans l'art indien

Peinture néo-tantrique, littérature, danse et musique indiennes dans les années 1960-80

Le colloque se concentre particulièrement sur la conjoncture des années 1970 à 80, où l’art tantrique va connaître ses premières expositions puis publications spécialisées.

L’art tantrique constitue une catégorie à part des productions picturales indiennes. Il est souvent présenté comme une forme à la fois très ancienne et très conceptuelle, voire abstraite.

Ce colloque revient sur la diffusion orientaliste de ces textes et surtout leur influence sur des artistes indiens des années 1950-60, qui les interprétèrent comme des formes abstraites indiennes puis, dans le climat de la Contre-culture, comme des formes ‘transgressives’ permettant de critiquer la société indienne de l’intérieur. On sait la vogue des ‘spiritualités orientales’ sur les mouvements hippies, mais on oublie souvent le pendant de cette mode chez les jeunes Indiens, notamment dans les milieux artistiques, dans la peinture mais aussi la poésie, la danse ou le cinéma. 

ORGANISATEURS

Le musée du quai  Branly, le Centre d'Étude  de l'Inde et de l'Asie du Sud (EHESS-CNRS) et l'Université de Lausanne (FTSR).

COMITÉ SCIENTIFIQUE

Tiziana Leucci, chargée de recherche CNRS, CEIAS, et Raphael Rousseleau, professeur, Université de Lausanne, CEIAS, anciens boursiers du musée du quai Branly - Jacques Chirac 

COMITÉ SCIENTIFIQUE POUR LA PARTIE MUSICALE

Joep Bor (Professeur, Université de Leiden, fondateur et directeur du Département de Musique du Monde au Conservatoire de Rotterdam), Philippe Brughière (Curateur, Musée Cité de la musique La Philharmonie de Paris)

  • Categorie : Colloques
  • Lieu :   Salle de cinéma
  • Dates :
    Du jeudi 28 mai 2015 au vendredi 29 mai 2015
  • Public :   Chercheur, étudiant
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)