Changer de langue :

23 octobre

L'Espace culturel Louis Vuitton prolonge le voyage en Indonésie à l'occasion de sa prochaine exposition :

Trans-Figurations - Mythologies indonésiennes présentera du 24 juin au 23 octobre 2011 onze artistes contemporains venus de Yogyakarta, cœur artistique et culturel de l’île de Java. Reflet poétique et colorée d’une société en mouvement, la jeune création artistique indonésienne fusionne mythes et modernité avec brio.
Avec
Heri Dono, Arie Dyanto, Mella Jaarsma, Jompi Jompet, Agung Kurniawan, Eko Nugroho, Garin Nugroho, Ariadhitya Pramuhendra, Eko Prawoto, Bayu Widodo, Tintin Wulia.

Plus d’informations:
http://www.louisvuitton.com/espaceculturel/

Opéra Java

la découverte du patrimoine traditionnel et contemporain indonésien

Pour la première fois en France, le musée du quai Branly présente 8 représentations exceptionnelles du spectacle OPERA JAVA, une adaptation actuelle et originale de L'enlèvement de Sita, un des célèbres passages de l'épopée du Ramayana.

spectacle Variation javanaise sur le Ramayana

présenté au musée du quai Branly du 17 au 27 mars 2011 

voir l'intégralité du spectacle, en partenariat avec ARTE Live Web

 

 

Mise en scène : Garin Nugroho
Composition musicale : Rahayu Supanggah
Marionnettes et scénographie : Heri Dono
Chorégraphie : Eko Supriyanto
Lumières : Iskandar Loedin
Costumes : Adrian Gan

Acteurs : Eko Supriyanto (Rahwana), Dwi Nurul Hidayah (Sita), Heru Purwanto (Rama)
Danseurs : Muslimin Bagus Pranowo, Agung Kusumo Widagdo, Danang Cahyo Wijayanto, Ina Vivana Putri, Wirastuti Suslilaningtyas, Noviana Ayom Sari, Anggono Kusumo Wibowo, Dwi Nurul Hidayah, Heru Purwanto, Cahwati
Musiciens : Suraji, Rusdiyantoro, Iswanto, Slamet Suparno, Sri Eko Widodo, Sri Joko Raharjo, Waluyo Sastro Sukarno, Darsono, I Ketut Saba
Chanteurs : Endah Sri Murwani, Peni Candrarini

 

Mise en scène par le cinéaste indonésien, Garin Nugroho qui l'avait déjà adapté pour le cinéma, cet opéra contemporain mêle orchestre gamelan, chant classique  tembang, musique pop, costumes traditionnels et occidentaux, théâtre et projections vidéo. Abordant les thèmes actuels de la société indonésienne à travers cette épopée religieuse transmise depuis des millénaires par le théâtre sacré et la danse  traditionnelle, ce spectacle opératique donne une nouvelle dimension, résolument contemporaine, à l’épisode légendaire de l’enlèvement de Sita. Prétexte à un passionnant triangle amoureux entre deux hommes et une femme, l’histoire de « L’enlèvement de Sita » célèbre la créativité et la diversité des voix et des cultures en Indonésie.

Opéra Java une production Anmaro / Tropentheater

Les vêtements "Batiks" utilisés dans le spectacle proviennent de la collection Fafa Utami.

Avec le soutien de Garuda Indonesia

tarifs et billetterie

autour du spectacle

Toutes les manifestations autour du spectacle sont en accès libre dans la limite des places disponibles.

salons de musique

Musique contemporaine pour gamelan - Oeuvres de Rahayu Supanggah

  • vendredi 18 mars à 18h - Théâtre Claude Lévi-Strauss - durée : 1h

Rahayu Suppanggah assure aujourd'hui le renouveau de l'antique tradition musicale javanaise. Dans ces créations, il associe les instruments traditionnels du gamelan à des instruments de la musique folk, s'autorise des combinaisons entre les systèmes tonals slendro et pelog habituellement séparés et combine les voix masculines et fémines.

Le film Opera Jawa doit une grande part de sa renommée à la composition de Rahayu Suppanggah. Musique contemporaine pour gamelan offre au public l'occassion de découvrir la musique du film pour la première fois en version concert.

Tembang Sunda, chants et poésie de Java

  • samedi 19 mars à 18h dans le foyer du Théâtre Claude Lévi-Strauss - durée : 1h

Tembang Sunda est le grand style vocal classique de l'ouest de Java. Envoutante et obsédante, cette forme de poésie musicale sacrée est aussi riche et raffinée. La musique et la poésie du Tembang Sunda sont intimement liées à la beauté de Sunda, une riche région agricole entourée de montages et de volcans. Au musée du quai Branly, Endah Laras, une des plus éminentes chanteuses de musique contemporaine indonésienne interprète une sélection d'airs tembang traditionnels et contemporains.

Théâtre d'ombres Wayang Kulit

  • vendredi 25 et samedi 26 mars à 18h - Théâtre Claude Lévi-Strauss - Durée : 1h

Le wayang kulit est une forme unique de théâtre de marionnettes utilisant l'ombre et la lumière. Les marionnettes sont faites de cuir de buffle et montées sur des tiges de bambou.

Les pièces du wayang kulit javanais qui visent à éduquer et distraire se déroulent dans les cours royales et les villages du centre de Java. Leurs histoires trouvent habituellement leurs sources dans les épopées du Ramayana et du Mahabharata, récits hindu originaires de l'Inde qui furent plus tard adoptés et adaptés pour s'accorder aux enseignements de l'Islam. Bali reste le seul endroit où le wayang kulit est toujours utilisé dans la foi hindu.

animations

Démonstration de clowns punakawan

  • mardi 22, mercredi 23, jeudi 24 mars à 15h et 17h, le samedi 26 mars à 16h et 17h et le dimanche 27 mars à 14h et 15h.

Les clowns punakawan investiront les espaces du musée, et animeront la seconde semaine de programmation (mardi 22, mercredi 23, jeudi 24, samedi 26 et dimanche 27 mars 2011).

ateliers

Les ateliers inviteront les adultes à s’initier au Wayang wong, danses imitant les marionnettes (les samedis 19 et 26 mars 2011), et les enfants à découvrir l’art des marionnettes faites d’herbes séchées, les Wayang suket, ou à apprendre à fabriquer les fameuses marionnettes à tige indonésiennes, les Wayang golek (samedi 19, mercredi 23 et samedi 26 mars 2011).

Le Wayang Wong

Démonstration de danses imitant les marionnettes (2h)
Les 19 et 26 mars à 11h – Atelier n°1
Adulte

Le wayang wong est une pièce dansée dans laquelle des acteurs prennent la place habituellement dévolue aux marionnettes du théâtre d’ombre. Dans ces représentations théâtrales, dont les histoires sont tirées de celles du royaume de Jenggala, les acteurs portent des masques connus sous le nom de wayang topeng. Le thème principal du wayang wong est l’histoire d’amour entre la princesse Candra Kirana de Keridi et Raden Panji Asmarabangun, le prince de Jenggala. A la fin de cette histoire tumultueuse, ils se marient et ont un fils Raja Putra. A l’origine, le wayang wong était un divertissement aristocratique réservé aux quatre palais de Yogyakarta et Surakarta. Avec le temps, cette forme artistique se popularisa.

Le Wayang Suket

Démonstration de fabrication de marionnettes en paille et herbes séchées (1h)
Les 19, 23 et 26 mars à 11h30 – Foyer du théâtre
A partir de 7 ans

Le nom de wayang suket vient de la matière même dont les marionnettes sont fabriquées : suket signifie herbe en javanais. Les herbes couramment utilisées pour former les figurines sont le teki, le gajah et le mendhong.
En plus de leur solidité, ces variétés ont de longues feuilles, ce qui facilite leur mise en œuvre. Il n’y a pas dans le wayang suket de « silhouettes types » comme c’est le cas avec les personnages du théâtre de marionnettes en cuir. A première vue, ces marionnettes en herbes ressemblent à celles du wayang kulit manipulées à la main. Il est toutefois difficile de distinguer une figure d’une autre à cause de leur forme similaire. C’est pourquoi il est souvent considéré comme un wayang pour enfant.

Le Wayang Golek

Démonstration des marionnettes à tige (1h)
Les 19, 23 et 26 mars à 14h30 – Foyer du théâtre
A partir de 10 ans

Contrairement aux marionnettes en cuir du théâtre d’ombre wayang kulit, les marionnettes wayang golek, manipulées avec des baguettes, sont réalisées en trois dimensions dans du bois. Le wayang golek trouve ses racines dans la religion hindoue qui rayonne jusque dans les îles indonésiennes avant l’arrivée de l’Islam, il y a plus de sept siècles. Malgré la concurrence croissante de la radio, de la télévision et des DVDs, les marionnettes et le wayang golek restent des formes d’art hautement respectées et prospèrent comme une tradition vivante, offrant une philosophie codée dans laquelle chacun peut trouver quelque chose pour lui-même qu’il soit riche ou pauvre, politicien ou artiste. La plupart des marionnettistes entremêlent aux récits hindous comme le Ramayana des commentaires politiques et humoristiques.
Les marionnettes wayang golek sont réalisées dans des ateliers familiaux alors que la tête de la marionnette, qui exprime la personnalité du personnage, est réalisée par un maître sculpteur. L’atelier propose une exposition de têtes wayang golek et l’explication des personnalités de chaque personnage.

 

cinéma

Opéra Jawa (Requiem from Java) de Garin Nugroho

2008, couleur, 2h, version originale sous-titrée en français

dimanche 20 mars à 15h - Salle de cinéma

Setio et sa femme Siti gèrent une poterie traditionnelle. Dans leur jeunesse, ils fréquentaient Ludiro, un homme riche et despotique de la région. Celui-ci, amoureux de Siti depuis toujours, veut profiter d'un voyage de Setio pour tenter de séduire la jeune femme, qui ne peut résister à ses assauts. Profondément touché, Setio prépare sa vengeance.

Opera Jawa est un film singulier qui nous conduit au cœur d’une tragédie cruelle et épique. Le film a obtenu le Silver Screen Award du Festival international du film de Singapour, en 2007.

Under the tree de Garin Nugroho

2008, couleur, 1h44, version originale sous-titrée en anglais

  • mercredi 23 mars à 17h - Salle de cinéma

Under the tree est hanté par les fantômes qui s'attardent dans la ville de Bali, suite au massacre de présumés communistes par des adversaires politiques en 1965. Le film explore cette croyance balinaise selon laquelle les victimes de mort violente laissent un esprit errant parmi les vivants. C'est aussi l'histoire de trois femmes qui se battent avec leur identité, confrontées à la complexité des rapports parents-enfants.

Une feuille sur l'Oreiller (Daun di atas bantal)

1999, 1h23, version originale sous-titrée en français

  • dimanche 27 mars à 15h - salle de cinéma

A Yogyakarta, capitale de la tradition royale javanaise, trois enfants des rues tentent de survivre de mendicité et de petits boulots. Malgré la drogue et la misère, leur espoir dans l'avenir reste intact, mais leur destin ne peut qu’être tragique.

L'enlèvement de Sita © Opéra Jawa, photo de Flendy Arie