Changer de langue :

20 septembre

Desert blues : griots et poètes des sables

14 – 17 Juin 2007

Mali

Avec plus de 21 grands artistes de l’Afrique traditionnelle (ensemble Touareg Tartit, Afel Bocoum le poète du fleuve, Habib Koité …), ce spectacle multimédia, qui mêle musique live et projections vidéo, évoque quelques-unes des plus belles traditions musicales du Mali. Desert blues, création dont la scénographie est assurée par Michel Jaffrennou, est un voyage musical qui réunit sur une même scène Touaregs du désert, Songhaïs de la boucle du Niger et Bambaras du pays Mandingue. Il propose des images allant de l’abstraction lumineuse aux éléments figuratifs, en mouvement, furtifs, ou transformistes.

4 représentations :

jeudi 14, vendredi 15, samedi 16 juin 2007 à 20h
dimanche 17 juin 2007 à 17h

Un spectacle avec Habib Koité, Afel Bocoum, le groupe Tartit, et leurs musiciens
Dans une scénographie multimédia de Michel Jaffrennou
Direction musicale Habib Koité
Une coproduction Mondomix Media  et Musée du quai Branly avec Contre-Jour et Divano Production 
Production exécutive : Zamzama Productions.

Le groupe Desert Blues réunit 21 musiciens autour de trois grands artistes maliens : Habib Koité, Afel Bocoum et le groupe Tartit. 

Issus d’ethnies différentes, chacun de ces artistes illustre l’influence du Sahara sur les traditions musicales de son peuple : Habib Koité le Bambara, descend des Kassonkhés de l’ouest du Mali. Né dans une famille de griots, il chante la musique de ses ancêtres et adresse aussi ses messages aux jeunes du Mali d’aujourd’hui. Afel Bocoum, le Songhai, considéré comme l’héritier d’Ali Farka Touré, reflète dans sa musiques les vastes horizons, les couleurs vibrantes, l’intemporalité et les génies du fleuve Niger. Tartit, groupe de femmes Tamasheks (Touaregs) de Tombouctou, carrefour malien du Sahara. Proches ethniquement des Berbères et géographiquement des autres ethnies maliennes, Tartit est la parole engagée d’un peuple qui doit se battre pour survivre, un appel à la paix. 

La réunion sur une même scène de ces 3 artistes représente un véritable symbole au Mali, un pays où les sécheresses provoquent des affrontements civils.

Tout en affirmant leurs singularités, ils ont décidé un jour de se réunir pour se découvrir mutuellement. 

Certains sont griots, tous sont poètes. Ils jouent du Tindé, Téhardant, Balafon, Imzad… mais aussi de la guitare électrique. Sur scène ils s’invitent à participer à leurs chants respectifs, leurs différentes langues s’entremêlent. Entrelaçant les sonorités traditionnelles et contemporaines, ils expriment à chaque concert la joie de créer ensemble la musique du Mali d’aujourd’hui.

Michel Jaffrennou a conçu une scénographie multimédia où les images s’entrelacent avec la musique et se métamorphosent pour nous faire voyager dans la poésie musicale de Desert Blues.

Des images créées spécifiquement pour la scénographie, peintes à la gouache, à l’aquarelle transparente, au pastel poudreux, volatile… qui vivent et s’animent grâce au « piano à images » conçu pour adapter leur « entrée en scène » suivant le tempo des musiques et du thème des chansons, pour improviser en osmose avec les musiciens. 

Le Mali est le pays des contes, de la palabre, des devinettes, des proverbes, des métaphores de tous types. La lumière, la couleur, les signes, les mouvements des images forment un langage à part entière.
De Bamako à Tombouctou, du pays mandingue au désert, en passant par la boucle du Niger, les images évoquent les lieux, les atmosphères où sont nées les musiques de Désert Blues, elles suggèrent des pistes pour des voyages, parfois même des mirages, où djinns et génies sont nos guides.
Concerts jeudi 14, vendredi 15, samedi 16 juin à 20h et dimanche 17 juin à 17h

Avec le soutien de Nec France

Autour des concerts :

* Simultanément à la création du spectacle, Michel Jaffrennou a réalisé le film « Desert Blues », un voyage musical au cœur du Mali (60’) qui sera diffusé par Arte dans son émission “Musica”  le samedi 16 juin 2007.
Des projections du film seront également proposées dans la salle de cinéma du musée (en accès libre, dans la limite des places disponibles) :

- samedi 9 juin à 15h, le dimanche 10 juin à 15h et le mercredi 14 juin à 15h

* Samedi 16 juin à 17h30 : rencontre et signature avec Michel Jaffrennou et Henri Gougaud, pour leur livre Jusqu’à Tombouctou…à la rencontre du groupe musical Desert Blues, (co-édition les Editions du Point d’Exclamation – ARTE France – Mondomix Média). Salon de lecture Jacques Kerchache. En savoir plus.

* Un site et vidéoblog dédié à Desert Blues vous est proposé sur le site d’Arte. Voir le blog. 

Le spectacle peut être complété par l’atelier « Devenir griot » (2h, tous publics, et accessible aux personnes présentant un handicap visuel). En savoir plus.

ECOUTER

Afel Bocoum - Niger 
Habib Koité - Fatma 
Tartit Tihar - Bayatin

retour haut de page