Changer de langue :

24 septembre

cycle Jazz Bleu indigo

Pour la première saison d’une série de concerts consacrée à cet hybride musical né au tournant de l’autre siècle, et s’aventurant dans celui-ci, un programme original et novateur fait la part belle à de jeunes talents venus d’Outre-Atlantique dont les différents projets, pour la plupart inédits en France, ont ceci de commun qu’ils frayent tous de nouvelles voies à la musique créative d’aujourd’hui. Car cet art musical désormais historique continue d’être légendaire, voire visionnaire.

Placées sous l’indéfinissable couleur du bleu indigo, que l’on associe au blues, et dont la teinture réputée bénéfique a traversé l’océan en même temps que les hommes, ces sept jazz sessions proposent l’équivalent d’un parcours initiatique, retraçant symboliquement les routes empruntées « à l’origine » : du Deep South (John Hébert’s Byzantine Monkey, Matana Roberts’ Coin Coin) jusqu’à l’East Coast (Tyshawn Sorey Quartet, Steve Lehman Octet, Craig Taborn, William Parker & Gerald Cleaver Trio), en passant par le Midwest (Mike Reed’s People, Places & Things, Chicago Underground Duo).

Bleu Indigo fait également la liaison avec l’espace archipélique de l’Atlantique noir, que ce soit en direction de l’Amérique du Sud (Sao Paulo Underground), de l’Afrique ou de l’Europe (Steve Lehman Octet, Matana Roberts’ Coin Coin).
C’est donc moins le jazz qui « arrive » au musée que le musée qui « part » à sa rencontre, dans une ambiance chaleureuse et conviviale propice aux échanges avec les musiciens à l’issue des concerts.

Théâtre Claude Lévi-Strauss, en accès libre sur présentation d’un billet d’entrée au musée, dans la limite des places disponibles

Farmers by nature

samedi 25 juin 2011 à 18h

Le trio piano, contrebasse et batterie de Craig Taborn, William Parker et Gerald Cleaver est autant une forme canonique du jazz, avec ses harmonieux enchaînements d’actions, qu’un miroir à traverser. Or ces trois maîtres improvisateurs, associés à la plupart des projets qui ont bouleversé cette forme les vingt dernières années, connaissent les chemins qui mènent au pays des merveilles musicales.

William Parker © DR
Craig Taborn © DR
Gerald Cleaver © Claudio Casanova

Chicago Underground et Sao Paulo Underground

Chicago Underground © Shiraz Grinbaun
Sao Paulo Underground © Paulo Borgia

samedi 9 avril 2011 à 18h

Le Chicago Underground et le Sao Paulo Underground sont des formations jumelles créées par le cornettiste Rob Mazurek, qui vit entre les deux villes et privilégie chaque fois le dialogue avec des batteurs et percussionnistes de préférence tourbillonnaires, et tous les bruits, effets et traitements que permettent désormais les machinations électroniques.

Matana Robert's Coin Coin

Matana Robert © DR

samedi 26 février 2011 à 18h

Depuis plusieurs années, la saxophoniste et clarinettiste Matana Roberts est partie à la recherche de ses ancêtres musicaux américains, africains et européens – entre la Louisiane, le Togo ou l’Écosse. Mais son art fermement lyrique est moins évocatoire d’une histoire brouillée par tant de tragédies, qu’invocatoire des histoires que les hommes trouvent toujours à se raconter pour réinventer une vie à venir.

Steve Lehman Octet

Steve Lehman © Scott Friedlander

samedi 22 janvier 2011 à 18h

en coproduction avec le festival Sons d’Hiver

L’octette du saxophoniste Steve Lehman, passé maître dans la science des timbres en clair-obscur que le compositeur français Tristan Murail a développée avec la musique spectrale, ne conçoit son jazz que comme musique chercheuse, typiquement new-yorkaise ou contemporaine, dans sa manière d’allier cohérence et audace

voir le site du festival Sons d'Hiver (nouvelle fenêtre)

Mike Reed's People, Places & Things

Mike Reed © DR

samedi 11 décembre 2010 à 18h

People, Places & Things : des hommes, des lieux et des choses. Avec ce quartette, le batteur Mike Reed s'emploie à décoder les messages énergisants envoyés par les musiciens de sa ville de Chicago, depuis cinquante ans, et à y découvrir autant d'invitations aux voyages les plus fabuleux dans le temps présent.

John Hébert's Byzantine Monkey

John Hébert © DR

samedi 23 octobre 2010 à 18h

Le quartette à deux saxophones du contrebassiste John Hébert reprend notamment les traditions folâtres, ébouriffantes, de la musique cajun, et les conjugue aux courants et contre-courants contemporains d’un jazz affranchi, avec fougue, profondeur et humour.

Tyshawn Sorey Quartet

Tyshawn Sorey © DR

vendredi 22 octobre 2010 à 18h

Ce concert de lancement exceptionnel offre au quartet du batteur Tyshawn Sorey l’occasion de se produire pour la première fois en France. Auteur d’une musique-monde, doté d’un sens éblouissant de la construction et de l’exploration, Tyshawn Sorey pourrait être l’incarnation vivante de ce que le grand Elvin Jones voulait dire quand il estimait que "l’on est musicien avant d’être batteur".