Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

26 avril

Avec :

  • Manu Dibango : saxophones, vibraphone
  • Julien Agazar : claviers
  • Jacques Conti-Bilong : batterie
  • Raymond Doumbe-Moulongo : basse
  • Patrick Marie-Magdelaine : guitare
  • Céline Cheynut : chant
  • Isabel Gonzalez : chant
  • Régie son : Philippe Davesne assisté de Laurent Coatalen, Yann Ragault
  • Régie générale : Valérie Pigeon
  • Management : Claire Diboa et Franck Assimon, assistés de Sylvain Brienne
  • Production : Blue Line

Manu Dibango

Manu Dibango vient enflammer le théâtre Claude Lévi-Strauss pour clore la tournée jubilaire de ses 80 ans.

Manu Dibango ® Pascal Thiebaut - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Du vendredi 24 au dimanche 26 octobre 2014

Emmanuel N'Djoké Dibango, dit Manu Dibango naît à Douala, au Cameroun, en 1933, et part étudier en Europe à 15 ans, où il s’initie au saxophone et au jazz. Il rejoint ensuite le groupe de musique congolaise L’African Jazz, avec lequel il enregistre des disques à succès et se produit partout en Afrique. Après Soul Makossa en 1972, plus gros tube africain de tous les temps, Manu Dibango devient précurseur de la world music, et occupe les scènes du monde entier.
Il dirige ensuite à Abidjan l’Orchestre de la Radio-Télévision Ivoirienne, publie son autobiographie en 1995 (Trois kilos de café), multiplie les rencontres artistiques, et tisse des ponts entre traditions africaines, et d’autres styles musicaux comme le reggae, le hip hop ou le rock. En 1992, il obtient une Victoire de la Musique pour le deuxième volume des Négropolitaines.

Le chanteur et saxophoniste camerounais nous promet un voyage haut en couleurs, entre jazz et musiques africaines !

Autour du concert

vendredi 13 février 2015, 18h30  

Conférence de Manu Dibango qui vient témoigner son parcours singulier et ses expériences vécues, dans le cadre du cycle Grands témoins de l’Université populaire du quai Branly.