Changer de langue :

2 août

Saltbush
Saltbush © TPO / Insite Art
logos - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Crédits

Compagnia TPO & Insite Arts en coproduction avec le Teatro Metastasio Stabile de Toscane

Co-directeurs artistiques : Davide Venturini (Italie) & Jason Cross (Australie)
Dramaturgie : Sasha Zahra (Australie)
Musique : Lou Bennett (Australie/ Yorta Yorta/Dja Dja Wurrung)
Chorégraphie : Deon Hastie (Australie/ Tjapukai)
Danseurs : Rosealee Pearson (Australie/ Yolngu), Sani Townson (Australie/ Saibai Koedal)
Narrateur : April Cunningham (Australie/Noonucle)

Artiste vidéo : Delwyn Mannix (Australie/ Wangkangurru)
Designer numérique : Elsa Mersi (Italie)
Designer technique : Rossano Monti (Italie)
Sound designer: Spartaco Cortesi (Italie)
Collaborations artistiques : Edoardo Donatini (Italie) et Francesco Gandi (Italie)

 

 

 

  

 

 

 

 

Représentation d'un danseur Makishi - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Makishi © Maison des Cultures du Monde
Représentation d'un danseur Dogon - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
danseur Dogon © Maison des Cultures du Monde

spectacles jeune public

En lien avec ses expositions temporaires ou ses collections, le musée propose aux familles et au public scolaire des spectacles inspirés ou venus d'ailleurs.

Pendant les vacances de la Toussaint, en lien avec l'exposition Aux sources de la peinture aborigène, Australie – Tjukurrtjanu (10 octobre 2012 – 20 janvier 2013), vous pourrez découvrir l'univers pictural et musical des aborigènes d'Australie, avec Saltbush.

Au printemps, deux représentations des Masques et tambours d'Afrique sont réservées au public scolaire : une sortie de masques Makishi en mai, et une sortie de masques Dogon en juin.

Saltbush

Du mercredi 31 octobre au dimanche 4 novembre 2012

Avant l’arrivée des Anglais en Australie, le continent était constitué de plus de 250 pays aborigènes, avec des langues différentes. L’histoire de Saltbush accompagne le voyage de deux amis, de langues différentes, qui traversent l’Australie à pied : une rivière, une ville, un désert, jusqu’aux rivages de l’Océan. Leurs connaissances et leur compréhension de l’Australie grandissent au fur et à mesure qu’ils traversent ces différents pays aborigènes. Au cours de leur voyage, les deux amis sont guidés par un narrateur, qui leur sert de guide spirituel.

 

Photo extraite de Saltbush
Saltbush © TPO/Insite Arts

Tout au long du spectacle, à plusieurs reprises, les jeunes spectateurs sont invités à rejoindre les trois acteurs sur ce qu’ils appellent un « tapis magique » : 40 dessins aborigènes sont projetés au sol, et dessinent les contours d’une Australie aussi bien réelle que mythique et imaginaire.

un voyage interactif

Saltbush est un voyage interactif à travers la culture et le paysage de l’Australie aborigène, célébrée en histoires, en danses, en musiques et en chansons. Le théâtre australien Insite Arts, dirigé par Jason Cross, et la compagnie italienne TPO, de renommée internationale, ont travaillé en étroite collaboration avec des Australiens aborigènes ou non aborigènes, pour une toute nouvelle création.

Les enfants du public sont invités à explorer, à jouer et à danser avec les acteurs, au fur et à mesure que le paysage évolue autour d’eux. Saltbush offre l’occasion d’une expérience immersive, et les jeunes spectateurs participent de la beauté visuelle de ce voyage original en 4 tableaux dansés.

Le spectacle est mis en musique par Lou Bennett, artiste aborigène australienne.

informations pratiques

  • spectacle à partir de 4 ans
  • théâtre Claude Lévi-Strauss du musée du quai Branly
  • 2 représentations par jour, à 14h et 17h
  • tarifs des spectacles jeune public : 8 € en tarif plein / 6 € en tarif réduit

cliquez ici pour accéder à la billetterie

Masques et tambours d’Afrique : représentations pour le public scolaire

En partenariat avec la Maison des Cultures du Monde, dans le cadre du Festival de l’Imaginaire

Makishi, danses masquées des peuples du Zambèze

Représentation pour le public scolaire, suivie d’un échange avec les artistes
jeudi 16 mai 2013 à 14h

En Afrique australe, les sorties des masques Makishi sont encore pratiquées dans les villages, lors des rites d’initiation et d’occasions festives. Ces grands masques graphiques, représentant des animaux, des ancêtres ou des personnages mythiques effrayants ou comiques, pratiquent une danse virtuose et sont accompagnés par un chœur et des tambours. Après une heure de ces danses spectaculaires, les élèves pourront échanger avec les artistes et porteurs de masques.

Danses masquées des Dogon

Représentation pour le public scolaire, suivie d'un échange avec les artistes
jeudi 13 juin 2013 à 14h

Chez les Dogon du Mali, la société initiatique Awa célèbre tous les deux ou trois ans la fin du deuil des personnes mortes pendant la période écoulée. Le long des chemins défilent en dansant des masques symboliques, comme “la sœur des masques”, la “croix dogon” ou la “maison à étages”, mais aussi des représentations animalières et humaines. Sur un accompagnement de chants, de tambours et de glapissements, les danseurs masqués semblent littéralement voler au-dessus du sol.

Informations pratiques

  • tarifs : 5 € par élève, gratuit pour les enseignants et accompagnateurs
  • réservations : Maison des Cultures du Monde, 01 45 44 72 30
  • durée de chaque représentation : 1h30 (1 heure de spectacle et 30 minutes de discussion avec les artistes)

cliquez ici pour accéder à la billetterie