Changer de langue :

28 novembre

Habitat précaire, exclusion sociale et politiques urbaines et environnementales dans les mégapoles de l´Inde et du Brésil.

1er février : université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense
2 et 3 février : musée du quai Branly

À São Paulo et Rio de Janeiro comme à Mumbai et Delhi, la restructuration économique accentue les fractures sociales et spatiales : problème aigu de logement, croissance spectaculaire de l’habitat précaire (slums indiens et favelas brésiliennes), périurbanisation rapide, menace écologique sur les forêts voisines. Les acteurs publics tentent de répondre par des programmes de logement, de réhabilitation ou de conservation - objets de l´étude du programme SeTup financé par l’ANR (setup.csh-delhi.com).


Ce colloque international est l´occasion de replacer ces résultats dans un cadre comparatif plus général, grâce à la mise en miroir avec l´Ile-de-France. De fait, le problème des habitats précaires, qui s´y est posée de manière aiguë dans les années 1960-70, ressurgit : des bidonvilles perdurent ou réapparaissent, les grands ensembles sont en crise, des segments de la population trouvent difficilement à se loger… d’où la nécessité de repenser une politique du logement social plus durable.
Y a-t-il modification des modes d´exclusion sociale ? Voit-on apparaître des nouveaux conflits entre espaces (centre / périphérie) et entre secteurs (logement / ressources « naturelles ») ? Dans quelle mesure, sur une planète urbaine à la fois mondialisée et décentralisée, l’Etat central, les municipalités ou les régions sont-ils des acteurs clés? Comment concilier des mesures sociales, favorisant le logement des plus pauvres, et des mesures écologiques protégeant les réserves de biodiversité  ?
Autant de questions débattues par des chercheurs brésiliens, indiens et français, mais aussi des acteurs des collectivités. 

Exposition photographique « La Nature Urbaine » dans le foyer du théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly. 


2 et 3 février : musée du quai Branly (M° Alma-Marceau, Iéna, Ecole Militaire, Bir Hakeim ou RER C Pont de l’Alma),  Théâtre Claude Lévi-Strauss

  • 2 février, 9h30-17h30 :
    Le traitement des bidonvilles en Inde et au Brésil : les expériences franciliennes sont-elles transposables ?
    Acteurs locaux et mobilisation
  • 3 février, 9h30-19 h :
    Les parcs naturels urbains et périurbains ?
    Les parcs nationaux urains en Inde et Brésil

en savoir plus sur le programme

Entrée libre dans la limite des places disponibles