Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

30 mars

Photo © musée du quai Branly, photo Cyril Zannettacci - Le montage photographique des plafonds du salon de lecture Jacques Kerchache a été conçu par l’agence AJN et réalisé grâce au mécénat de Martine et Bruno Roger/Statues ibo, dons de Anne et Jacques Kerchache.. 

 

autour des expositions

Secrets de chefs-d’œuvre

ANATOMIE DES CHEFS D'ŒUVRE - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Dimanche 1er mars à 16h 

Du 10 mars au 17 mai 2015 aura lieu l’installation Anatomie des chefs-d’œuvre à l’Atelier Martine Aublet. À partir de pièces choisies parmi les collections du musée, l’installation présente l’apport de ces nouveaux outils ainsi que les perspectives d’étude des collections du patrimoine jusqu’alors insoupçonnées, tant dans le domaine de l’étude, de la conservation et de la restauration, que dans celle de la médiation.

Christophe Moulherat, chargé d’analyse des collections au musée, présente des répliques en trois dimensions d’objets des collections dont la découverte tactile permet d’en percer quelques secrets, la forme intérieure, l’éventuel contenu, etc. Cette séance se fait dans la pénombre afin que tous les visiteurs puissent participer à l’expérience. 

En savoir plus sur l'installation "Anatomie des chefs-d'oeuvre"

Les Maîtres de la sculpture de Côte d’Ivoire : Rencontre avec Lorenz Homberger et Eberhard Fischer

Affiche de l'exposition "Les mâitres de la sculpture de Côte d'Ivoire". Du 14 avril au 26 juillet 2015. - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Affiche de l'exposition "Les mâitres de la sculpture de Côte d'Ivoire". Du 14 avril au 26 juillet 2015.

Jeudi 16 avril à 19h

Lorenz Homberger a mené avec Eberhard Fischer des études sur l’art et les artistes de Côte d’Ivoire, séjourné en Afrique à plusieurs reprises et organisé au Museum Rietberg, mais aussi dans d’autres institutions, de nombreuses expositions sur l’art africain. 

Avec Lorenz Homberger, ancien conservateur de l’art africain et océanien au Rietberg Museum de Zürich et Dr Eberhard Fischer, ancien directeur du Rietberg Museum. Il dirige depuis 1982 le département des arts africains du Museum Rietberg de Zurich. 

Autour de l’exposition "Tatoueurs, Tatoués"

Une fois par mois, une rencontre avec Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques et numériques, pour découvrir les classiques méconnus de l’histoire de l’art du tatouage issus de la bibliothèque de plus de 400 livres sur le sujet.

Rayonnages "Tatoueurs, tatoués" au salon de lecture - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Rayonnages "Tatoueurs, tatoués" au salon de lecture © musée du quai Branly, photo Julien Brachhammer

The Tattoo Queen, Jean Furella Carroll

"The Tattoo Queen, Jean Furella Carroll" - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Samedi 24 janvier à 17h

Jean Furella Carroll est une artiste de cirque américaine, née dans les années 1920 et morte en décembre 1969. Elle est connue en tant que femme tatouée sous le nom de The Tattoo Queen. Elle raconte son histoire dans un petit texte de 6 pages vendu alors 50 cents : The story of how i became the Tattoo Queen.

L’âge d’or de la bousille : le tatouage chez les criminels

L’âge d’or de la bousille : le tatouage chez les criminels - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Vendredi 20 février à 19h

La première revue francophone dédiée à la criminologie est fondée en 1886 par Alexandre Lacassagne et Gabriel Tarde. De nombreuses études y sont consacrées sur le tatouage chez les criminels. On peut citer par exemple le docteur Charles Perrier qui mena une telle étude à Nice en 1897.

Avec des lectures de Sara Darmayan.

 

Pin-up, dragons et vanités

Untitled [Dragon with Nudes and Lotus] © coll. Sailor Jerry Ltd., photo by the Conservation Center for Art & Historic Artifacts - - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Untitled [Dragon with Nudes and Lotus] © coll. Sailor Jerry Ltd., photo by the Conservation Center for Art & Historic Artifacts -

Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques et numériques au musée du quai Branly, retrace l'histoire de l'art du tatouage à travers quelques-uns de ses motifs les plus emblématiques.

 

De pages et d’encre : le tatouage dans les collections de la médiathèque

 - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

Vendredi 27 mars à 18h30

L’histoire du tatouage à travers des reproductions de flashs, brevets de dermographes, d’ouvrages et de revues de références.

De pages et d’encre : les tatoueurs dans les collections de la médiathèque

Samedi 25 avril à 17h

Les grandes figures du tatouage à travers des reproductions de flashs, d’ouvrages et de revues de références.