Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

1 octobre

Légende photo : Le salon de lecture © musée du quai Branly, photo Cyril Zannettacci - Le montage photographique des plafonds du salon de lecture Jacques Kerchache a été conçu par l’agence AJN et réalisé grâce au mécénat de Martine et Bruno Roger/Statues ibo, dons de Anne et Jacques Kerchache.

actualité de l'édition et de la recherche

Cycle Classiques contemporains : Lévi-Strauss, par Maurice Godelier - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Cycle Classiques contemporains : Lévi-Strauss, par Maurice Godelier © musée du quai Branly, photo Alexandra Lebon.

 

Débats, rencontres, conférences : auteurs et chercheurs présentent au salon de lecture Jacques Kerchache leurs dernières publications. 

    Au cœur des ténèbres

    Affichette de la rencontre "Au coeur des Ténèbres" au salon de lecture - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

    Vendredi 19 septembre à 19h 

    Rencontre autour des adaptations radiophoniques et en bande dessinée du roman de Joseph Conrad avec Stéphane Michaka, adaptateur pour France Culture et Stéphane Miquel, auteur du scénario de l’adaptation publiée dans la collection Noctambule (Soleil Productions, mars 2014).

    Missionné par une compagnie de commerce colonial pour retrouver un certain Kurtz, Marlow s’embarque, plein d’illusions, dans ce voyage au Congo : une descente aux enfers…

    Stéphane Michaka est romancier et auteur de fictions radiophoniques. Stéphane Miquel est journaliste, reporter et photographe. 

    Ecouter l'adaptation de Stéphane Michaka sur France Culture

    De la côte aux confins, récits de voyageurs swahili

    Affichette de la rencontre "De la côte aux confins..." au salon de lecture - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre

    Samedi 20 septembre à 17h

    Rencontre avec Nathalie Carré pour son livre publié en mai 2014 (CNRS Editions).

    Au tout début du XXe siècle paraissaient, sous l’impulsion coloniale allemande, les premiers récits de voyages écrits par des Africains dans une langue africaine : les Safari za Wasuaheli, collectés par Carl Velten dans les années 1890. Nés en swahili, entre oralité et écriture, ces textes sont les témoins passionnants d’une rencontre entre les mondes, européen, arabe, et africain. Ils nous livrent ainsi un pan de l’histoire caravanière du continent. Ils nous emmènent aussi en Europe, jusqu’en Russie et aux confins de l’Asie ! 

    Cet ouvrage constitue la première traduction française de ces textes. La rencontre sera suivie d’une projection de photographies de l’exposition D’une rive à l’autre, sur les routes des caravanes de Zanzibar aux Grands lacs.

    Nathalie Carré est agrégée de lettres modernes et maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales. 

    Thomas Dorn est photographe indépendant. Voir son site web

     

    Drôles d’individus. De l’individualité dans le Reste-du-Monde

    © Klincksieck - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    © Klincksieck

    Jeudi 25 septembre à 18h30

    Rencontre avec Emmanuel Lozerand, directeur éditorial de l’ouvrage, Drôles d’individus. De l’individualité dans le Reste-du-Monde (Paris, Klincksieck, 2014). 

    L’Occident se serait irrésistiblement détaché des sociétés holistes ; seul, il aurait inventé l’Individu. Et ailleurs, là-bas, ce serait le règne du holisme et de la communauté ?
 L’ouvrage entend révoquer en doute ce postulat d’un grand partage entre the West and the Rest et prêter attention aux individus du vaste monde, trop peu et trop mal considérés. 

    Emmanuel Lozerand, professeur de langue et littérature japonaises à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), a publié Les Tourments du nom (1994), Littérature et génie national (2005). Il a fondé aux éditions Les Belles Lettres la « collection Japon », qu’il dirige aujourd’hui avec Christian Galan.

    Avec Sophie Houdart, anthropologue, chercheure au CNRS, membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, spécialiste du Japon et Frédéric Keck, directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale.

    Anthropologie et cristallographie

    Talisman - Cristal de quartz © musée du quai Branly, photo Claude Germain - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    Talisman - Cristal de quartz © musée du quai Branly, photo Claude Germain

    Vendredi 3 octobre à 18h30

    Jessica De Largy Healy, Frédéric Keck, Vincent Hirtzel et Emilie Stoll (sous réserve) proposent une discussion sur le rapport de l’anthropologie et de la cristallographie au carrefour de l’ethnographie (usages religieux, chamaniques et thérapeutiques des cristaux) de l’épistémologie (importance du «modèle» cristallographique dans l’épistémologie structuraliste) et de la sociopolitique (implications et conséquences de l’exploitation des gemmes pour les populations autochtones et l’environnement).

    Jessica De Largy Healy, anthropologue, est chargée de la recherche au département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly, membre associée au Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie.

    Frédéric Keck est directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale.

    Vincent Hirtzel est anthropologue, chercheur au CNRS.

    Emilie Stoll est doctorante à l’école pratique des hautes études et à l’Université Fédérale du Para (Brésil).

    Les Classiques contemporains : L’expérience mystique et les symboles chez les primitifs

    L’expérience mystique et les symboles chez les primitifs - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    L’expérience mystique et les symboles chez les primitifs

    Vendredi 17 octobre à 18h30

    Le livre, L’expérience mystique et les symboles chez les primitifs, est le dernier livre paru du vivant de Lucien Lévy-Bruhl, juste avant sa mort et la première réédition chez Dunod en octobre 2014 de cet ouvrage consacré à la gestion de l’incertitude dans les sociétés « primitives ». Philosophe et anthropologue, Lévy-Bruhl (1857-1939) a exercé une influence déterminante sur les sciences humaines et sociales contemporaines en insistant sur les dangers qu’il y aurait à vouloir comprendre la vie collective des peuples sans écriture à partir de nos propres conceptions.

    Avec Frédéric Keck qui a rédigé la préface du livre. Il est directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale.

    Avec Tobie Nathan (sous réserve), professeur de psychologie clinique et pathologique à l’université de Paris VIII et Raymond Verdier (sous réserve), directeur de recherche au CNRS, auteur de Les Justices de l’Invisible (L’Harmattan, 2013).

    Les Voix du crépuscule

    Jeudi 23 octobre à 18h

    Une émission du Pôle Sciences de Radio Campus Paris enregistrée en public. Le salon accueille tous les deux mois Radio Campus Paris et son émission animée par Emile Gayoso autour d’un sujet de l’actualité éditoriale. 

    Chaque séance permet de découvrir les travaux de jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales. Les sujets et les intervenants sont annoncés sur le site Internet du musée.

    Réécouter les anciennes émissions des "Voix du Crépuscule" sur la page de l'émission du site de Radio Campus

    Séance d’écoute : Le qanbûs-tarab du Yémen, un luth sans manche, ancêtre du oud

    Jean Lambert & Samir Mokrani (dirs.), Paris/Sanaa, Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales, Paris, Geuthner, 2013. - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    Jean Lambert & Samir Mokrani (dirs.), Paris/Sanaa, Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales, Paris, Geuthner, 2013.

    Samedi 8 novembre à 15h

    Avec Jean Lambert pour son livre publié en 2013 par Geuthner, Qanbûs, tarab. Le luth monoxyle et la musique du Yémen.

    Au Yémen, le luth appelé tarab ou qanbûs, a la particularité d’être fabriqué dans une seule pièce de bois, sans manche séparé. Ceci en fait un témoin archaïque de l’évolution du luth arabe qui, tel que nous le connaissons aujourd’hui, n’existe que depuis le XIIIe siècle. La rencontre sera accompagnée d’une démonstration musicale sur l’instrument et de la présentation d’un luth de San’a’ des collections du musée.

    Avec Jean Lambert, ethnomusicologue, CREM-LESC, en collaboration avec la Société Française d’Ethnomusicologie.

    Biographies d’objets, un partage de méthode

    Masque cimier zoomorphe © musée du quai Branly, photo Patrick Gries, Bruno Descoings - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    Masque cimier zoomorphe © musée du quai Branly, photo Patrick Gries, Bruno Descoings

    Vendredi 14 novembre à 18h30

    A partir de deux publications et de la présentation d’un objet des collections du musée, cette table-ronde interroge « la vie mouvementée » des objets d’art… Issues du domaine de l’anthropologie et aujourd’hui utilisées dans les études historiques, les expressions de « carrières d’objets » ou de « biographies d’objets » désignent une méthode de travail qui permet de rendre compte du statut des objets, celui-ci évoluant au cours du temps en fonction des usages et des discours qui s’en emparent.

    Avec Vincent Azoulay, maître de conférences d’histoire grecque à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Thierry Bonnot, anthropologue, chargé de recherches au CNRS, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS, Paris), Baptiste Brun, historien de l’art, enseignant à l’Ecole du Louvre et Aurélien Gaborit, responsable de collections Afrique du musée.

    • Bibliographie

    Thierry Bonnot, L’attachement aux choses, CNRS Editions, 2014 ; La vie des objets : d’ustensiles banals à objets de collection, Paris, Ed. de la Maison des sciences de l’homme, 2002 ; 

    Vincent Azoualy, Les Tyrannicides d’Athènes : vie et mort de deux statues, Paris, Seuil, coll. « L’Univers historique », 2014.

    Jules Crevaux, l’explorateur de l’Amazonie

    © Editions Gérard Louis - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
    © Editions Gérard Louis

    Jeudi 20  novembre à 18h30

    Jules Crevaux (1847-1882) fut un grand explorateur français qui durant six ans sillonna l’Amazonie, de la Guyane aux  contreforts des Andes. Médecin, géographe, ethnologue, écrivain, photographe, il contribua à faire connaître des régions jusqu’alors totalement inconnues. Il mourut tragiquement, assassiné par les Indiens Tobas du Pilcomayo.

    Rencontre avec l’auteure Corinne Fenchelle-Charlot, historienne, à l’occasion de la publication du livre Jules Crevaux, l’explorateur de l’Amazonie en mai 2014 et André Delpuech qui présente des objets des collections du musée ramenés par Crevaux. 

    Les Classiques contemporains : L’invention de la culture

    Vendredi 12 décembre à 18h30

    Rencontre autour du dernier ouvrage de Roy Wagner, l’invention de la culture (aux éditions Zones sensibles, 2014) 

    Avec Roy Wagner, anthropologue, professeur d’anthropologie à l’Université de Virginie.

    Et avec Eduardo Viveiros de Castro, professeur d’anthropologie au Musée National de Rio de Janeiro et Patrice Maniglier, maître de conférences en philosophie à l’Université de Nanterre.

    Les Voix du crépuscule

    Jeudi 18 décembre à 18h

    Une émission du Pôle Sciences de Radio Campus Paris enregistrée en public. Le salon accueille tous les deux mois Radio Campus Paris et son émission animée par Emile Gayoso autour d’un sujet de l’actualité éditoriale. 

    Chaque séance permet de découvrir les travaux de jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales. Les sujets et les intervenants sont annoncés sur le site Internet du musée.