Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

23 octobre

week-end de clôture de l'exposition Maori

samedi 21 et dimanche 22 janvier

 

L’accès à l’exposition MAORI, leurs trésors ont une âme, les ateliers et rencontres sont en accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles.


A l’occasion du dernier week-end de présentation de l’exposition, le musée du quai Branly vous propose de nombreux rendez-vous gratuits avec des artistes maori pour découvrir ou redécouvrir la culture maori ancestrale et contemporaine, ses mythes et traditions.

Au programme

ateliers

 

  • de 13h à 17h, Te Whare Mataora, avec Derek Lardelli et Poutaka Kihi
    Démonstrations et mise en pratique de tatouages maori Ta moko et de peintures traditionnelles Waituhi
    Salle de cours n°1 samedi 21 et Foyer dimanche 22 janvier
  • de 14h à 15h, Te Whare Karioi
    Les Maori racontent des histoires en s’appuyant sur la danse Poi, de la musique et des chorégraphies. Lors de cet atelier, les jeune participants créent un Poi (instrument pour la danse) et apprennent un chant traditionnel.
    Jeune public à partir de 5 ans - salle de cours n°2 le samedi 21 et foyer le dimanche 22 janvier

    

  • de 16h à 17h, Te Whare Karioi
    Les Maori racontent des histoires en utilisant des objets tels que les Tatatorea (bâtons courts), combinés avec une chorégraphie et une musique traditionnelles. Dans cet atelier, les jeunes participants créent un Poi et apprennent un chant maori.
    Jeune public à partir de 5 ans - salle de cours n°2 le samedi 21 et foyer le dimanche 22 janvier

rencontres et débats au salon de lecture Jacques Kerchache

  • samedi 21 janvier, 14h (45 mn), Nga Toi Maori

Différents artistes maori, spécialistes de la culture et défenseurs de l’art échangent au sujet des formes artistiques utilisées dans l’art visuel et de la créativité des Maori dans leurs formes contemporaines.

avec notamment Tamahou Temara, directeur de l’organisation artistique Toi Maori Aotearoa (les Arts maori de Nouvelle-Zélande : organisation collective regroupant diverses disciplines artistiques, notamment des danseurs, des musiciens, des tisserands et des spécialistes culturels).

  • samedi 21 janvier, 15h (45 mn), Te Whare Tapere

Le Haka tel qu’il est interprété par les équipes sportives de Nouvelle-Zélande fait partie de l’ensemble des formes artistiques maori, traditionnelles et contemporaines. Une table ronde constituée d’artistes et de compositeurs évoque l’utilisation artistique d’instruments maori traditionnels tels que le Taonga Puoro, ainsi que du Waiata (chant) et du Haka (danse de guerre).

  • dimanche 22 janvier, 14h (45 mn), Nga Tikanga Maori

Des artistes et intellectuels néo-zélandais évoquent les pratiques et rituels coutumiers rencontrés chez les Maori, en soulignant les éléments composant le powhiri, (salutation traditionnelle maori). L’usage traditionnel du Karanga (appels) du whaikorero (discours) et des moteatea (chants d’action) étant particulièrement souligné.

  • dimanche 22 janvier, 15h (45 mn), Te Uhi a Mataora

L’art du tatouage est une tradition ancienne et sacrée qui a évolué dans le temps. Le savoir traditionnel du moko et les histoires qui lui sont liées, ainsi que son évolution depuis les temps anciens jusqu’à sa renaissance et son nouvel élan contemporain, font l’objet d’une discussion animée par le spécialiste de Ta Moko Derek Lardelli.