Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

18 avril

les projections

© Kirsten Lepore
© Kirsten Lepore

Cinéma Au bout du monde

Un programme de films d'animation et de films expérimentaux qui mettent en scène des mondes imaginaires ou qui regardent le monde avec un regard singulier. Le 20 décembre, Aline Ahond présente son tout premier film, Carnavallée.

Durée : 40 minutes environ – à partir de 6 ans.
mardi 20 et vendredi 23 décembre à 17h

 

* Voyage dans la lune de Georges Méliès (1902, 12' - France)
* Carnavallée d'Aline Ahond (1998, 5' - France)
* Bottle de Kirsten Lepore (2011, 5'25 - Etats Unis)
* An Eye for Annai de Jon Klassen et Dan Rodrigues (5' 2005 - Etats Unis)
* Moskito Bravo (3' 2010)  réalisé par les étudiants de SUPINFOCOM Valenciennes avec l'artiste Henning Wagenbreth
* Monsieur et monsieur "Quand on était jeunes" de Bretislav Pojar et Miroslav Stepanek (1967,   13' - République tchèque)

Vidéos Au bout du monde

La sélection de vidéos présentée ici invite à découvrir la façon dont des artistes contemporains peuvent s’approprier artistiquement un territoire du « bout du monde » et l’arpenter pour en interroger les frontières, en explorer les formes géographiques, en restituer les vertiges.

Tous Publics
du samedi 17 au vendredi 23 décembre de 14h à 19h

Nova Paraiso

une vidéo de Julia Rometti, 38mn

Diaporama réalisé à partir d’une collection de cartes postales des « nouveaux mondes » superposées les unes aux autres, Nova Paraiso décompose les paysages, en isole les formes, pour mieux se l’approprier et donner à voir ce que notre regard global ne voit plus, et les réaménage en un kaléidoscope de propositions poétiques, mi utopiques mi apocalyptiques.

Cabo da Roca

une vidéo de Marco Godinho, 10mn

Dans un esprit conceptualiste, Marco Godinho s’intéresse à la perception subjective du temps et de l’espace. Les limites physiques ainsi que l’origine des frontières géographiques sont expérimentées dans cette vidéo dans laquelle l’artiste se filme, marchant au bord de l’océan Atlantique, en suivant les contours et les rythmes de « Cabo da Roca », le point le plus occidental du continent européen, jusqu’à son extrême limite.

Autre chose

une vidéo de Marco Godinho, 40s

La vidéo reprend la séquence finale du film « D’ailleurs, Derrida », réalisé par Safaa Fathy, dans lequel Jacques Derrida marche le long d’un paysage hors du temps, quasi lunaire, en Algérie, son pays natal. L’image, passée de la couleur au noir et blanc et en négatif, a également été « déconstruite » par une captation de réverbérations produites par un écran d’ordinateur. Il en résulte la représentation d’un homme arpentant un territoire inconnu, questionnant les frontières de l’impossibilité.