Changer de langue :

25 juillet

Cérémonie du thé

vendredi 1er et samedi 2 décembre 2006,15h - théâtre Claude Lévi-Strauss
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles sans réservation

Le musée du quai Branly s’associe aux manifestations  « Corée au cœur »,  qui célèbrent le 120ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Corée, en présentant une cérémonie de thé.

Cette cérémonie, suivie d’une dégustation de thé, est proposée par des membres du prestigieux Institut Panyaro pour la Voie du Thé, fondé en 1983 par ChaeWon-hwa. Sa présidente, Madame Chae Won-Hwa est l’héritière du Vénérable Moine Hyodang et elle perpétue la tradition.
Le thé arriva de la Chine des Tang en Corée pendant la troisième année de règne du roi Hungkok de Silla en 828.  C’est sur les flancs ensoleillés du  Mont Jiri que furent plantés sur décret royal les premiers arbres à thé. Le thé, utilisé essentiellement dans les cérémonies bouddhiques, connu un essor grandissant jusqu’à la fin de la dynastie Koryo (918-1392). A cette époque, le système éducatif coréen destiné à former les cadres coréens comprenait, outre les disciplines habituelles (philosophie, poésie, calligraphie et arts martiaux,) une initiation à « l’art du thé ».
Pour Choi-I, un grand lettré coréen, on ne peut tricher avec le thé car l’harmonie du thé reflète l’harmonie de l’âme elle-même.
Il existe quelques lois de dégustation : le thé se savoure trois fois, tout d’abord pour en apprécier la saveur, puis pour en sentir le parfum et enfin pour se laisser séduire.

programme

1. présentation de la cérémonie du thé

(durée : 10min)
par Chae Won-hwa, présidente de l’Institut Panyaro pour la Voie du Thé

2. cérémonie du thé

(durée : 1h)

Gongsu Seoncha (10-15 personnes)
démonstration de la préparation du thé en feuilles par Chae Won-hwa et ses disciples de manière traditionnelle (Le Zen du thé qui façonne à la fois le corps et le cœur)

Malcha Seoncha (7-10 personnes)
démonstration de la préparation du thé en poudre

Heongong Charye (7 personnes)
cérémonie solennelle pour offrir le thé au Bouddha, aux esprits ou aux ancêtres et marquer la fin de l’année.  Dans une nuit éclairée par un myriade d’étoiles, et avec des bougies, on offre le thé  aux divinités, conscients du souffle du Nouvel An qui vient nous éclairer et apporter  l’espérance.

Doksu Seoncha (1 personne)
démonstration de la préparation du thé par Chae Won-hwa, plongée dans une méditation profonde. (Le Zen du thé dans ce qu’il a de plus profond et de plus universel)

3. dégustation et discussion autour du thé

(durée : 1h / foyer du théâtre Claude Lévi-Strauss)