Changer de langue :

1 octobre

"J'arrive, j'aime, je m'en vais"

Pierre Loti, l'ambigu exotique

Pierre Loti en costume de dignitaire Chinois, Pékin 1900-1901 © Collection Musée Pierre Loti, Ville de Rochefort - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Pierre Loti en costume de dignitaire Chinois, Pékin 1900-1901 © Collection Musée Pierre Loti, Ville de Rochefort

du mardi 25 juin au dimanche 29 septembre 2013

  • Atelier Martine Aublet, mezzanine centrale
  • billet Collections ou billet jumelé

Conception

Claude Stefani, conservateur des musées municipaux de Rochefort

 

À propos de l'installation

Écrivain emblématique de l’exotisme en littérature, Pierre Loti est aussi le plus jeune académicien à entrer sous la Coupole en 1891. Officier de marine, voyageur dandy, metteur en scène de sa propre vie, Loti affectionnait le paradoxe. 

Il n’est pas question, dans cette installation, de présenter toutes les facettes de Loti. Seuls certains aspects du personnage relevant plus spécifiquement de certaines problématiques ont été retenus : le regard occidental sur les autres civilisations, le rapport entretenu avec elles et la figure assez rare du dandy exotique.

L'installation est articulée autour de sept thématiques :

  • Loti acteur, qui montre Pierre Loti portant trois costumes différents qui résument les facettes du personnage.
  • L'enfance : le voyage immobile, le "musée d'enfance", deux collections qui expliquent l'origine de la carrière de marin de Loti. 
  • Le voyage de la Flore, l’entrée en exotisme, qui évoque la découverte par Loti de trois cultures polynésiennes : celles de l’île de Pâques, des Marquises et de Tahiti.
  • Les amies couronnées, qui aborde les relations de Loti avec la haute société. 
  • Le mythe du matelot, personnage central des romans maritimes de Loti. 
  • Loti et l’Orient qui montre deux aspects de l'exotisme de Loti à travers le monde islamique et l'Égypte.
  • Le dernier voyage, qui conclut l'installation en évoquant la fascination de Loti pour la mort.