Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

1 juillet

Sepik

Arts de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Crochet (samban) Personnage féminin - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Crochet (samban) Personnage féminin - Population Iatmul - XIXe siècle - Bois, cheveux, terre, pigments, coquillages - Musée du quai Branly, Paris - Ancienne collection allemande, Brème (?), Arthur. Speyer, Berlin. Galerie Ralph Nash et Van der Schyff, Londres. Collection Jean Paul Barbier-Mueller, Genève - 70.2011.15.1 - © Tous droits réservés

Du mardi 27 octobre 2015 au dimanche 7 février 2016

Commissariat

  • Philippe Peltier, responsable de l'Unité patrimoniale Océanie-Insulinde au musée du quai Branly

Commissaire associé

  • Markus Schindlbeck, responsable des collections Océanie et Australie du musée d’Ethnologie de Berlin

Conseiller scientifique

  • Christian Kaufmann, conservateur honoraire

À propos de l'exposition

L’exposition rassemble un ensemble de 230 sculptures liées à la vallée du Sepik, immense marais qui s’étend au nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle abrite depuis le premier millénaire avant notre ère des populations qui vivent sur les berges ou dans des zones proches du fleuve Sepik et de ses affluents.

Le parcours de l’exposition mène à la découverte progressive d’une figure majeure et commune à toutes les cultures du "bas" et du "moyen" Sepik : le ou les ancêtres fondateurs.

Dans les sociétés du Sepik, la figure de l’ancêtre ne se donne pas à voir immédiatement. Elle se comprend petit à petit dans toute sa complexité. Le parcours de l’exposition doit permettre au visiteur d’appréhender les multiples formes et variations sous lesquelles ces figures ancestrales se manifestent en partant de leurs formes publiques pour aller vers leurs formes "secrètes".