Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

23 novembre

informations pratiques

théâtre Claude Lévi-Strauss

entrée libre dans la limite des places disponibles

PAS DE RESERVATION

soirée hommage à Francis Lacassin

image extraite de l'afrique noire de l'homme blanc - DR
image extraite de l'afrique noire de l'homme blanc - DR

jeudi 10 septembre à 19h

Dans le cadre de l’exposition Tarzan ! ou Rousseau chez les Waziri, le musée du quai Branly a souhaité rendre hommage à Francis Lacassin. Cet historien, chercheur, et éditeur, spécialiste du roman populaire, s’était pris de passion pour Tarzan, le héros inventé en 1912 par Edgar Rice Burroughs, et était devenu le premier « Tarzanologue » français.

Les hommes n'ont pas les mythes qu'ils méritent mais ceux dont ils ont besoin. Dans la civilisation technico-mécanicienne, industrialisée et fébrile du XXe siècle, Tarzan est préposé à l'oxygène. Son nom évoque tout à la fois les bienfaits de la chlorophylle et l'espoir d'une époque à partager. Une odyssée moderne et sylvestre. Son mythe s'est assuré dans notre vie une telle présence qu'il a presque acquis peu à peu une sorte de réalité. Celle d'un fantasme collectif.

Francis Lacassin

au programme de la soirée

Animée par Roger Boulay, commissaire de l'exposition Tarzan !, la soirée sera ponctuée par la diffusion d’archives filmographiques et télévisuelles mettant en valeur l’érudition et le regard intelligent de cet homme à la curiosité sans limite.

L’Afrique noire de l’homme blanc, 1967

  • documentaire réalisé par Atahualpa Lichy
  • auteur : Francis Lacassin
  • durée : 23 minutes

en collaboration avec le SCEREN – CNDP (Service Culture, Editions, Ressources pour l’Education Nationale - Centre national de documentation pédagogique)

A base d’illustrations diverses, ce documentaire revient sur l’Afrique fantasmée par les blancs, des premiers explorateurs à Tarzan, en passant par les appétits religieux, colonialistes et commerciaux qui ont caractérisé les désirs de conquêtes de l’Afrique noire par l’homme blanc.

extraits de Bons baisers de Tarzan, 1974

  • réalisé par Pierre Desfons et Gérard Jourd’hui
  • avec Luis Rego, Jane Birkin, Serge Gainsbourg, Francis Lacassin

A travers des extraits de Bons baisers de Tarzan, le musée du quai Branly vous propose de découvrir un Francis Lacassin endossant avec humour le rôle d’un « spécialiste » interviewé pour ses connaissances approfondies sur le personnage de Tarzan.

Alternant humour décalé et regard scientifique sur le mythe, ce programme télévisé des années 70 rend compte finalement de l’anti-conformisme de Francis Lacassin. Dans une sorte de pied de nez aux théoriciens, intellectuels, professeurs et scientifiques trop enclins selon lui à codifier et à mouler les cerveaux, Francis Lacassin s’intègre au dispositif comique du programme pour raconter l’origine de Tarzan, ses évolutions, et les formes de diffusion du mythe, tandis que Luis Rego compose non sans piquant un Tarzan urbain, loin de l’image d’Épinal du Tarzan fantasmé.

C’est sans doute son inventaire ahurissant, pittoresque et presque complet des Tarzanides, imposteurs, usurpateurs et parents pauvres suscités par ce mythe, qui explique aussi sa présence dans cet OVNI télévisuel, à ne pas prendre au premier degré.

qui était Francis Lacassin?

Francis Lacassin est décédé le 12 août 2008 à l’age de 76 ans. Chercheur boulimique aux multiples passions, il fut scénariste, historien du cinéma, mais aussi et surtout éditeur et grand spécialiste de la littérature populaire et de la bande dessinée.

Intrépide et curieux, cet éditeur traqua toute sa vie les pépites oubliées de la culture populaire. Les domaines du rêve, du fantastique, de l'imagination débridée, du surréalisme poétique, de l'absurde, étaient ceux qu’il aimait explorer et habiter.

Francis Lacassin a publié de nombreux essais consacrés à la littérature populaire, au fantastique, à la bande dessinée ou au roman policier. En tant que spécialiste de Tarzan, on lui doit notamment un remarquable essai : Tarzan ou le Chevalier crispé, préfacé par Burne Hogarth (1982).