Changer de langue :

1 octobre

Rêves d'ouvrières, de Thao Tran Phuong © Ateliers Varan
No hay cama para tanta gente, de Hemel Atehortua © Ateliers Varan

les rendez-vous des Ateliers Varan

Tournage à Kaboul, 2006 © Ateliers Varan
Une journée de Rahela © Ateliers Varan
Rêve de lumière © Ateliers Varan

Dans sa salle de cinéma, le musée consacre une large place au documentaire, en accueillant régulièrement les Ateliers Varan, centre de formation à la réalisation documentaire (en France et à l’étranger). Tout au long de l’année, le musée propose des soirées de projection des films réalisés dans le cadre de leurs ateliers à l’étranger.

Dans la lignée du cinéma direct de Rouch, Leacock, Perrault, Wiseman, on y apprend à montrer les réalités quotidiennes, et à exprimer à travers des images et des sons ce qu'est une identité culturelle.

Les soirées de projection au musée permettent au public de découvrir certains films réalisés dans le cadre d’ateliers à l’étranger.

 

Salle de cinéma du musée
Accès libre dans la limite des places disponibles

 

 

 

prochain rendez-vous : jeudi 29 mai 2008, à 17h et 18h30

Atelier Afghanistan

Du 29 juillet au 12 octobre 2006, un premier atelier de formation au cinéma documentaire s’est déroulé à la faculté des beaux-arts de l’université de Kaboul.

Dix jeunes cinéastes, dont quatre femmes, issus de diverses ethnies et couches sociales de la société afghane ont participé à cette expérience. Malgré des difficultés de tous ordres – en Afghanistan, pays en reconstruction, rien n’est facile – l’atelier a été un succès et dix films ont été réalisés.

Ces films présentent un premier regard de l’intérieur, au plus près de la population afghane, sur ce pays meurtri qui ne peut pas se résumer à l’image qu’en donnent nos médias.

 

séance de 17h

Présentation des Ateliers Varan et de l’Atelier Afghanistan par Séverin Blanchet, coordinateur de l’Atelier.

  • Issa le lutteur, de Réza Hosseini Yamak (22’)
  • Une journée de Rahela,  de Dil Afroz Zeerak (27’)
  • Leïla, de Batoul Rezai (33’)

 

séance de 18h30 

  • Mon Kaboul, de Whahid Nazir (22’, Mention Spéciale au Festival International du Court Métrage d’Evora / FIKE, Portugal)
  • Rêve de lumière, d’Ibrahim Bamiani (23’)
  • Retour à Ghawas, de Sediqa Rezai (27’)

 

jeudi 14 février 2008, à 17h et 19h

Atelier Vietnam

Depuis 2004, des ateliers se sont déroulés à Hanoï et à Hô Chi Minh Ville. Une vingtaine de jeunes réalisateurs ont fait leurs premières armes, caméra à la main et nous font découvrir, à travers leur approche cinématographique nouvelle et personnelle, les réalités du pays. Il en ressort des films affranchis des carcans idéologiques et formels, où s’exprime le regard de la jeune génération sur une société vietnamienne en totale rupture avec le passé.

  • Dans le quartier de Thanh Cong  il y a le village de Thanh Công, de Phan Thi Vàng Anh (Atelier Hanoï 2004 - 33 mn)
  • Cheveux verts, de Thu Nguyen Viêt Anh (Atelier Hanoï 2004 - 41 mn)
  • Nid douillet, de Trang Phan Huynh (Atelier Hô Chi Minh Ville 2005 - 23 mn)
  • Rêves d’ouvrières, de Thao Tran Phuong (Atelier Hanoï, 2006, 52 mn) 

jeudi 29 novembre 2007 à 18h

Atelier Colombie

  • Esperando, de Daniela Luque et Elisabeth Avila, Atelier 2002, 51mn.
  • No hay cama para tanta gente, de Hemel Atehortua, Atelier 2000, 30 mn.
  • Discreto encanto, de Daniela Luque, Atelier 2000, 25 mn.

jeudi 11 octobre 2007 à 18h

Atelier Johannesburg

  • Chroniques Sud-Africaines, 1988, 105 min