Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

19 avril

Ateliers Varan

Les Ateliers Varan sont nés aux débuts des années 1980, à partir d’une idée de Jean Rouch. A la demande des autorités de la toute jeune république du Mozambique en 1978, des cinéastes français sont sollicités pour venir rendre compte des nouvelles réalités du pays. Jean Rouch propose que ce travail soit l'œuvre des mozambicains eux-mêmes, à travers une initiation à la réalisation de films documentaires. La vocation de Varan est née : aménager, pour de jeunes cinéastes, la possibilité d'apprendre à écrire en images et en sons, en leur donnant l'opportunité de réaliser des films qui échappent aux modèles culturels standards.

Dans la lignée du cinéma direct de Jean Rouch, Richard Leacock, Pierre Perrault et Frederick Wiseman, le projet Varan participe aujourd'hui aux expériences qui, dans le monde, diversifient les formes d'expression et de communication par l'image.

Depuis 2007, les soirées de projection des Ateliers Varan au musée permettent au public de découvrir certains films réalisés dans le cadre d'ateliers à l’étranger (Vietnam, Afghanistan, Cambodge, Maroc, Egypte, Nouvelle-Calédonie…).

Informations pratiques

  • salle de cinéma 
  • accès libre dans la limite des places disponible

Les Ateliers Varan de la saison 2013-2014

  • Vendredi 25 octobre 2013, 18h30 : Nouvelle-Calédonie (dans le cadre des Vacances de la Toussaint en Nouvelle-Calédonie)
  • Jeudi 30 janvier 2014, 18h30 : Guadeloupe
  • Jeudi 22 mai 2014, 18h30 : Vietnam
  • Vendredi 20 juin 2014, 18h30 : Philippines

Ateliers Varan Guadeloupe

Jeudi 30 janvier 2014 à 18h30

Varan Caraïbe organise depuis 4 années consécutives des ateliers de formation au documentaire en Guadeloupe, et son action commence à porter ses fruits : un réseau s'est créé, de nouveaux réalisateurs émergent, des projets se forment, des films circulent, de nouveaux regards se posent enfin sur les réalités guadeloupéennes.
C'est avec l'intitulé un peu énigmatique d' « Atelier d’essais radio cinématographiques », que s'est achevé le 20 juillet dernier, après deux semaines intenses et créatives, le nouvel atelier de formation de Varan Caraïbe en Guadeloupe.
Sous le signe de l'expérimentation et de l'inventivité, les 8 participants y ont réalisé de courts "films sonores", à la fois documentaires radiophoniques destinés à être diffusés sur les ondes de la radio Guadeloupe Première et courts-métrages documentaires dans leur version image et son.
Cette forme inédite a permis aux stagiaires d'explorer le récit sonore sur le thème de départ de "mémoire et oubli". Daniel Deshays, réalisateur sonore pour le théâtre et le cinéma, Michel Creïs, mixeur à Radio France et Sylvaine Dampierre, cinéaste, ont encadré cet atelier. Le résultat c'est "Souvenances" : 9 films courts à écouter et à regarder, qui déclinent d'une façon très personnelle et sensible le thème de départ. Un nouveau voyage vers une Guadeloupe à fleur de peau.
En présence de Sylvaine Dampierre, Gloriah Bonheur et Sandrine Tresor, réalisatrices.

L'écho de la ronde de Kra Kouassi © DR - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
L'écho de la ronde de Kra Kouassi © DR
Le temps d'une chanson de Gloriah Bonheur © DR - Cliquer pour agrandir, ouverture dans une nouvelle fenêtre
Le temps d'une chanson de Gloriah Bonheur © DR
  • Mémoires d'eau de Sandrine Tresor (6’39)

    Le chant immuable de l'eau murmure à qui veut entendre les souvenirs d'une autre époque. Que révèlent la mer, la source, la pluie ?
  • Mémoire de chantier de Didier Pierre (6’50)

    Un saut dans l'histoire de M. Bri, mémoire vivante d'un quartier ouvrier, entre déchirures de l'histoire et souvenirs heureux, à deux pas du chantier de futur musée de l'esclavage.

  • Jane de Guy Gabon (6’50)

    Eclats de mémoire : Jane l'éloquente, Eva l'éternelle jeune fille, Lucina ou celle qui attend, 3 femmes nonagénaires atteintes de la maladie d'Alzheimer et pensionnaires d'un EHPAD. Je les ai rencontrées et elles m'ont offert d'émouvants et riches instants de vie, ramenée à l'expérience de l'instant présent : « alors l'esprit ne regarde ni en avant ni en arrière le présent seul est notre bonheur » (Goethe, Faust II).
  • L'écho de la ronde de Kra Kouassi (7’)

    A la recherche de l'Ancêtre aimée, L'écho de la ronde traverse les traces vibrantes de la mort : avis d'obsèques, minutes notariales, mémoire familiale.
  • Bruit de fond de Jean-Paul Gauthier (7’)

    La visite de lieux dits « de mémoire » habités de tant de certitudes, révèle en jeux d'ombre une autre quête.
  • Pays de l'absence de Natana Lamy (7’)

    Le pays de l'absence est le pays où errent des mémoires oubliées d'hommes et de femmes atteints par la maladie d'Alzheimer. Hélène, 84 ans, est l'une d'entre eux. Que voit-elle ? Qu'entend-t-elle ? Que ressent-elle ?
  • Le temps d'une chanson de Gloriah Bonheur (6’27)

    Découvrir ou redécouvrir des rythmes qui font appel à notre sensibilité... Tendre l'oreille pour des chansons chargées d'émotions et qui parfois réveillent en nous des sensations. Une invitation au voyage et aux souvenirs, le temps d'une chanson...
  • Lucina de Guy Gabon (6’15)

    Eclats de mémoire : Lucina ou celle qui attend…
  • SoukouGnan de Dominik Bernard (5’44)

    Le Soukougnan, dans les Antilles françaises, est une personne qui par un sombre maléfice peut enlever sa peau la nuit afin d'aller commettre ses méfaits. Elle se transforme alors en boule de feu pour s'envoler. La nuit, il faut bien penser à fermer vos portes et vos fenêtres et éviter de se promener seul sous les arbres fromagers où elle aime se cacher, prête à se jeter sur vous pour vous sucer le sang.