Changer de langue :

23 août

glossaire

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

A

- acéphale : se dit d'une société sans pouvoir central, sans "chef".
- ambilocal : se dit du mode de résidence d'un couple nouvellement marié qui après son mariage va résider indifféremment et souvent successivement auprès des parents de l'époux ou auprès de ceux de l'épouse.
- anthropologie : l'ensemble des sciences qui étudient l'homme : anthropologie sociale et culturelle, anthropologie biologique, ethnologie, linguistique, etc.
- anthropomorphe : de forme humaine.
- art primitif : on associait le terme de "primitif" aux productions artistiques de peuples censés être restés dans le premier état de l'humanité. Bien qu'insatisfaisante, cette terminologie relève aujourd'hui d'une convention de langage admise notamment dans les pays anglo-saxons, où est employée l'expression Primitive art.
- austronésiennes, langues austronésiennes : mélange de langues malayo-polynésiennes parlées dans les îles de l'océan Indien et en Océanie.
- avant-garde : se dit de mouvements artistiques qui manifestent une volonté de rompre radicalement avec des traditions, des conventions et des écoles établies.

haut de page

B

- bantou : terme désignant un ensemble de populations africaines parlant des langues apparentées. Sans unité culturelle, ces populations vivent au sud de l'Equateur et s'étendent de Douala au Cameroun à l'embouchure du Tana (Kenya).
- bilinéaire : la filiation bilinéaire ou double filiation combine un principe de filiation patrilinéaire à un principe de filiation matrilinéaire et rattache tout individu à un groupe de chaque type, les éléments de son statut acquis dans une ligne étant différents de ceux qui lui viennent de l'autre. Par exemple, de son père lui viendront son nom et ses terres, de sa mère des fonctions religieuses et un statut politique.

haut de page

C

- chamane : individu, homme ou femme, qui a la capacité de communiquer avec des esprits - esprits des animaux, des arbres, des morts, etc… - et qui agit de concert avec eux pour prédire l'avenir, guérir des maladies, repousser l'agression des esprits malfaisants. Terme désignant à l'origine des spécialistes religieux des sociétés d'Asie septentrionale et centrale.
- chefferie : le terme chefferie a deux sens dans la littérature ethnologique française. Il désigne un office, électif ou héréditaire, dont le tenant est investi de l'autorité politique sur un groupe donné et, par extension, ce groupe même, généralement de taille réduite, ce qui le distingue d'un royaume. Citation extraite de Bonte, P. et Izard, M. Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie. Paris : © PUF, collection Quadrige, 2000.
- clan : Groupe de parenté engendré par l'application d'un principe de descendance unilinéaire c'est-à-dire soit passant exclusivement par les hommes (clan patrilinéaire) ou par les femmes (clan matrilinéaire). En général, un clan est un groupe social exogame. Il entraîne pour ses membres des devoirs (de solidarité, de partage) et des droits (sur la terre, sur les titres, etc.).

haut de page

E

- eclisse : lame de fibre ou de bois obtenue par fendage.
- endogamie : règle contraignant un individu à choisir son conjoint à l'intérieur de son groupe d'appartenance. Par exemple, en Inde, l'obligation de se marier à l'intérieur de sa caste (par opposition à exogamie).
- esthétique : étude philosophique et scientifique de l'art et du beau.
- ethnographie : étude et description des groupes humains (ethnies, cultures, sociétés, etc.).
- ethnologie : étude et mise en perspective théorique des faits rapportés par l'ethnographie (voir ethnographie).
- exogamie : règle contraignant un individu à trouver son conjoint en dehors de son groupe d'appartenance (par opposition à endogamie).

haut de page

F

- filiation indifférenciée : type de filiation où l'individu appartient à la fois au groupe de son père et à celui de sa mère. Il peut indifféremment revendiquer son appartenance à l'un et l'autre, ou, à l'un ou l'autre.
- fonctionnalisme : théorie et méthode ethnologique proposée par Bronislaw Malinowski qui consiste à concevoir la société comme un corps fonctionnel constitué d'institutions et de structures sociales qui s'articulent comme des organes de ce corps.

haut de page

G

- gérontocratie : gouvernement exercé par les hommes les plus âgés de la société.
- grande case : construction de prestige mise à la disposition de l'aîné du lignage premier, du chef du pays.

haut de page

L

- lignage : groupe de filiation unilinéaire dont les membres se considèrent comme descendants soit par les hommes d'un ancêtre commun (lignage patrilinéaire) soit par les femmes d'une ancêtre commune (lignage matrilinéaire).
- lignage à rang : les hiérarchies de rang entre lignages, clans ou tribus - légitimées par des distinctions cérémonielles, fonctionnelles ou politiques - sont fondées sur un principe de séniorité, donc sur la différence entre lignages aînés ou cadets ou sur la plus ou moins grande distance généalogique qui sépare un lignage ou un clan du lignage ou du clan de ceux qui descendent d'ancêtres fondateurs et exercent le pouvoir.
- lithique : relatif à une industrie de la pierre.

haut de page

M

- manuélin : se dit de l'art architectural et décoratif qui s'est développé au Portugal sous le règne de Manuel 1er le Fortuné, aux XVe et XVIe siècles.
- matrilinéaire : se dit d'un mode de filiation dans lequel seule l'ascendance par les femmes est prise en compte pour la transmission du nom, des statuts, de l'appartenance à une unité sociale et pour le choix du groupe dans lequel on doit se marier. dictionnaire des peuples, sous la direction de Jean-Christophe Tamisier. Coll. Les Référents © Larousse-Bordas 1998.
- micronésie : La Micronésie comprend les îles Mariannes, Carolines, Marshall et Kiribati. Les îles principales sont volcaniques alors que les autres sont coralliennes. L'Espagne, l'Allemagne, l'Angleterre, le Japon et les Etats-Unis ont exercé une forte emprise coloniale sur la Micronésie. Néanmoins, plusieurs des îles les moins accessibles sont demeurées isolées jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. Depuis lors, des changements importants ont eu lieu du fait de l'évangélisation, de la scolarisation et du développement du salariat. Les Micronésiens, au nombre de 200 000 environ, se trouvent divisés entre sept entités politiques : deux nations indépendantes (Nauru et Kiribati), deux qui entretiennent une "libre association" avec les Etats-Unis (la République des îles Marshall et les Etats fédérés de Micronésie), deux possessions américaines (le Commonwealth des îles Mariannes du Nord et le Territoire de Guam) et la République de Palau (Belau), "Trust territory" des Nations Unies. citation extraite de Bonte, P. et Izard, M. Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie. Paris : © PUF, collection Quadrige, 2000.
- moitiés : de nombreuses sociétés d'Amérique, d'Asie, d'Océanie sont divisées en deux groupes qui assument des fonctions distinctes mais complémentaires dans la reproduction de la société. Très souvent ces moitiés sont exogames. Les hommes d'une moitié épousent les femmes de l'autre moitié et réciproquement.
- monoxyle : objet fabriqué, sculpté dans une seule pièce de bois.
- mouvement nativiste : mouvements créés par les membres d'une société traversant une crise grave et recherchant une vie meilleure par un "retour aux sources" (...). Ils sont caractérisés généralement par l'apparition de prophètes, bientôt suivis par des disciples, à la recherche d'un nouveau code de conduite. extrait de Michel Panoff et Michel Perrin Dictionnaire de l'ethnologie. Paris : Payot, 1971, page 189.
- muséographie : ensemble des notions techniques nécessaires à la présentation et à la conservation des collections dans les musées.
- muséologie : science de l'organisation des musées, de la conservation et de la mise en valeur des collections.

haut de page

P

- patri-virilocale : se dit d'un couple résidant après son mariage dans le village des parents de l'époux.
- patrilignage : groupe de filiation dont les membres prétendent descendre par les hommes d'un ancêtre commun.
- patrilinéaire : se dit d'un mode de filiation dans lequel seule l'ascendance par les hommes est prise en compte pour la transmission du nom, des statuts, de l'appartenance à une unité sociale (clan par exemple). Dictionnaire des peuples, sous la direction de Jean-Christophe Tamisier. Coll. Les Référents © Larousse-Bordas 1998.
- patrilinéarité : filiation fondée sur l'ascendance paternelle.
- pidgin english : langue véhiculaire mélanésienne composée de mots malais, anglais, etc... qui s'est développée dans le cadre des plantations allemandes et australiennes.
- pluridisciplinarité : caractère de ce qui concerne simultanément plusieurs disciplines.
- polynésie : ensemble d'îles occupant les deux tiers du Pacifique-Sud. La Polynésie comprend une partie occidentale avec, notamment, les îles Tonga et Samoa, et une partie orientale allant des îles Hawaii au nord, à la Nouvelle-Zélande et à l'île de Pâques au sud-ouest et au sud-est avec, au milieu de ce vaste triangle, les îles de la Société et les archipels voisins, qui forment la Polynésie centrale.
- potlatch : le terme "potlatch" signifie "don" ou "donner" dans un contexte cérémoniel. Il désigne un ensemble de manifestations (fêtes, danses, discours, distributions ostentatoires de biens) ayant cours parmi les populations de pêcheurs - chasseurs - cueilleurs de la côte nord-ouest des Etats-Unis et du Canada. Organisées à l'occasion d'événements importants de la vie de l'individu et dans des contextes de rivalité entre chefs, ces cérémonies trouvent leur pleine expression dans la distribution de biens de prestige et de nourriture par un hôte à des invités formellement conviés en vue de la validation publique de prérogatives familiales. Le potlatch est le moyen par lequel un individu acquiert et maintient une influence politique et une position sociale au sein d'un système hiérarchique à rangs. Il ratifie à la fois le statut du donateur et celui du donataire. Le terme " potlatch " appartient à la langue chinook, mais est devenu un concept général en anthropologie qui sert à désigner toutes les formes de compétition politique menée à coups de dons et contre dons toujours plus importants. La pratique du potlatch fut interdite par le gouvernement canadien en 1884. Symbole passé de la résistance indienne et signe actuel de la "renaissance culturelle", le potlatch est devenu le support d'enjeux politiques nouveaux. Extrait du Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie, Paris, © PUF, collection Quadrige, 2000. Sous la direction de Pierre Bonte et Michel Izard (d'après la notice de Marie Mauzé).
- primitivisme : le terme "primitivisme" est apparu en Occident au début du XXe siècle. Il désigne une attitude consistant à valoriser les formes d'art archaïques, populaires ou anciennes.
- propitiatoire : qui a la vertu de rendre propice, favorable les dieux, les esprits, les ancêtres aux demandes et prières des humains.

haut de page

R

- résidence avunculocale (ou "résidence avunlocale") : les couples mariés vivent auprès du frère de la mère du mari, ou sur le territoire de cet oncle.

haut de page

S

- segmentaire : se dit d'une société, d'une organisation sociale qui repose sur une division en plusieurs groupes de parenté unilinéaires (des clans) eux-mêmes divisés en unités plus petites (lignages). Ceux-ci peuvent à mesure que la population augmente se séparer de leur clan et devenir les points de départ de nouveaux clans apparentés au premier. Dictionnaire des peuples, sous la direction de Jean-Christophe Tamisier. Coll. Les Référents © Larousse-Bordas 1998.
- structuralisme : méthode et théorie anthropologique qui vise à rassembler les sciences humaines dans une science globale de la communication. Le champ de recherche tente de découvrir l'identité universelle de l'esprit humain. Il s'agit de faire la théorie des structures mentales, des invariants. Lévi-Strauss s'inspirait, entre autres, de la linguistique structurale de Ferdinand de Saussure et appliquait sa méthode principalement à la parenté et aux mythes.
- surréalisme : mouvement littéraire et artistique né en France qui oppose aux différentes formes de conventions morales et sociales, les valeurs du rêve, de l'instinct, du désir et de la révolte. André Breton en est la figure centrale.

haut de page

T

- tabou : à l'origine, mot polynésien. Le terme désigne pour l'ethnologie les interdictions ou systèmes d'interdictions appliqués à certaines ou à toutes les personnes d'une société.
- totem : à l'origine, mot indien d'Amérique du Nord (Algonquin). Le terme désigne pour l'ethnologie un animal, végétal ou une autre matière ou substance considérée comme un ancêtre ou comme le miroir de l'identité et individualité de la personne. Parfois, des tabous sont associés au totem (voir tabou).

haut de page

V

- virilocal : se dit du mode de résidence d'un couple qui après son mariage va habiter dans le village de la famille du mari.

haut de page