Changer de langue :

16 avril

Anne-Christine Taylor

Directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement (2005-2013)

Après des études de sociologie et d'ethnologie à l'Université de Paris-V et à l'Université d'Oxford, A-C. Taylor s'est inscrite en thèse de doctorat sous la direction de C. Lévi-Strauss. Elle a mené une longue recherche de terrain auprès des Indiens Achuar de l'Amazonie équatorienne entre 1978 et 1981.

Recrutée au CNRS en 1983, elle y a dirigé l'Equipe de Recherche en Ethnologie Amérindienne (UPR 324) de 1995 à 2005. Elle a également été, de 1996 à 2000, chef de projet pour la constitution du Centre A.G. Haudricourt, un regroupement de 7 laboratoires SHS sur le campus CNRS de Villejuif.

Anne-Christine Taylor est membre élue du Comité National depuis septembre 2004. Elle est également membre du Conseil de Rédaction du Journal de la Société des Américanistes, de la revue équatorienne Memoria -Revista de Historia y Antropologia Andina et de la revue Ateliers du Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative de la Maison René Ginouvès. Elle siège au Conseil d'Administration de la Société des Américanistes , et a été présidente de l'APRAS (Association pour la Recherche en Anthropologie Sociale) de 1999 à 2002.

Anne-Christine Taylor a enseigné en France à l'EHESS, à l'EPHE (5°section) et à l'Université de nanterre Paris X ; à l'étranger, elle a été professeur invitée à l'Université Catholique d'Equateur et à la FLACSO (Facultad Latino-Americana de Ciencias Sociales) de Quito, à la Casa de America à Madrid, à l'Université de Chicago et à l'Université de Madison-Wisconsin.

Spécialiste des cultures indigènes de l'Amazonie, ses recherches les plus récentes ont porté sur les perceptions et l'expérience de l'histoire dans les sociétés indiennes et sur les conceptions indigènes relatives aux processus psychiques et à l'expérience de soi. Anne-Christine Taylor a co-signé trois ouvrages et publié plus de soixante articles et contributions à des ouvrages collectifs.

Directeur de Recherches au CNRS, Anne-Christine Taylor est détachée depuis le mois de février 2005 au musée du quai Branly, où elle dirige le département de la recherche et de l'enseignement, jusqu'à son départ à la retraite, fin décembre 2013.