Le 11 déc. 2015

Mythologies, sexualités et religions

par Catherine Clément et Tobie Nathan

L’Université populaire du quai Branly initie cette saison un nouveau format, intitulé Variantes et Déclinaisons et, qui donne la parole à plusieurs spécialistes dont les interventions s’enchaînent autour d’un thème particulier, sur le mode de mini-exposés interactifs.

Catherine Clément

Née en 1939 à Paris, Catherine Clément, ancienne élève de l’École Normale Supérieure, est agrégée de philosophie. Après douze ans d’enseignement à la Sorbonne aux côtés de Vladimir Jankélévitch, elle devient chef du service Culture au journal quotidien Le Matin de Paris, puis directrice de l’Association française d’action artistique (AFAA) au ministère des Affaires Etrangères. De 1987 à 1999, elle est en poste à l’étranger, en Inde, en Autriche et au Sénégal. Auteur de documentaires télévisés et de nombreuses émissions radiophoniques, elle a longtemps animé les rencontres du Verger au Festival d’Avignon. En 2002, elle publie La nuit et l’été, rapport sur la culture à France Télévisions ; et en 2008, elle est membre de la Commission Copé sur la télévision publique. Philosophe et romancière traduite en 28 langues, elle a publié une cinquantaine de livres, romans et essais parmi lesquels, touchant à l’anthropologie, Lévi-Strauss, la structure et le malheur en 1970, puis Lévi-Strauss dans la collection Que sais-je ? en 2002, ainsi que La Syncope, philosophie du ravissement (Grasset, 1990) et Révolutions de l’Inconscient, histoire et géographie des maladies de l’âme (2001, La Martinière). Les deux volumes romanesques des Voyage de Théo en 1997 et 2004, sont des parcours initiatiques à travers religions et cultures. En collaboration, elle a publié avec Sudhir Kakar, psychanalyste indien, La Folle et le Saint (Seuil, 1993) ; avec Tobie Nathan, Le divan et le grigri (Odile Jacob, 2002). Elle a publié en 2006 Qu’est-ce qu’un peuple premier ?, dans la collection Cyclo dirigée par Roger-Pol Droit, aux éditions du Panama, L’Inde des Indiens, en collaboration avec André Lewin, chez Liana Levi, en 2007, La princesse mendiante, aux éditions du Panama, et Mémoire en janvier 2009. En 2011, Catherine Clément publie L’appel de la transe (Stock), et La Reine des cipayes (Seuil) ; en 2014, le Dictionnaire amoureux des dieux et des déesses aux éditions Plon et Aimons nous les uns les autres aux éditions du Seuil. Elle est chargée des programmes de l’Université populaire du quai Branly depuis 2003.

Tobie Nathan

Né au Caire en 1948, Tobie Nathan est le principal théoricien et promoteur de l’ethnopsychiatrie contemporaine. Élève de Georges Devereux, il a créé la première consultation d’ethnopsychiatrie en France, en 1979, dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital Avicenne à Bobigny, consultation dont les principes ont été adaptés en France et à l’étranger. Il a fondé en 1993 le Centre Georges Devereux, Centre universitaire d’aide psychologique aux familles migrantes, au sein de l’UFR de Psychologie de l’Université Paris 8, centre qu’il a dirigé de 1993 à 1999. Directeur du Bureau de l’Agence Universitaire de la Francophonie pour l’Afrique des Grands Lacs, à Bujumbura (Burundi) entre 2003 et 2004, il a également été Conseiller culturel en Israël et en Guinée Conakry.   
Tobie Nathan est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont : La Nouvelle Interprétation des rêves, À qui j’appartiens ?, Le divan et le grigri, avec Catherine Clément, Nous ne sommes pas seuls au monde, L’influence qui guérit, Psychothérapies, ainsi que des romans (Saraka Bô, 613, Serial Eater, Mon patient Sigmund Freud, Qui a tué Arlozoroff, Les nuits de Patience). Il a récemment publié Ethno roman, prix Femina de l’essai 2012, Philtre d’amour, l’Etranger. Ou le pari de l’autre, Quand les dieux sont en guerre et Ce pays qui te ressemble, publié en août 2015.

  • Categorie : Variantes et Déclinaisons
  • Durée :  02:00
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le vendredi 11 décembre 2015 de 18:30 à 20:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)