Le 20 oct. 2017

Quand le ghetto noir américain se souleva, droits civiques et révoltes urbaines (1964-1968)

Par Sylvie Laurent

Le cycle des Grandes Révoltes est heureusement interminable, tant la révolte est permanente. Cette année, Marcel Duchamp, Richard Wagner pour évoquer les avant-gardes ; et la marche des droits civiques aux USA, rappel qui ne peut pas faire de mal.

L'encre de la loi accordant enfin aux Noirs américains le droit de vote n'était pas encore sèche qu'éclata à l'été 1965 la révolte de Watts, quartier noir de Los Angeles. Personne ne semblait s'attendre à une telle convulsion. Après cinq jours de chaos, on déplora 34 morts et plus de mille blessés. Comment comprendre cet apparent paradoxe ? Pourquoi tant de colère chez la jeunesse urbaine de couleur alors même que leurs ainés du Sud viennent, après dix années d'une lutte sans répit menée par Martin Luther King, d'obtenir une victoire historique ? L'obtention des droits civiques ne serait-elle que chimérique ?
Pour comprendre les soubresauts de la révolution noire américaine des années 1960 et la vague d'émeutes qui a balayé les grandes métropoles américaines dans la seconde moitié de la décennie, il faut d'abord s'arrêter sur un mot : Ghetto. Lieu de l'oppression, de l'enfermement et de la ségrégation, il est aussi celui du "Pouvoir Noir" et de son insurrection.

Historienne et américaniste, Sylvie Laurent est maître de conférences à Sciences-Po Paris, et sur le campus américain de Reims, où elle enseigne l’histoire des dissidences américaines, en particulier l'histoire politique et culturelle des Africains-Américains.

Agrégée d'histoire et docteur en littérature et civilisation américaine, elle est également chercheuse associée au Stanford Center for Poverty and Inequality et ancienne fellow au WEB Du Bois Institute for African American Research à Harvard.

Auteur de nombreux articles dans la presse, elle a publié plusieurs ouvrages : Homérique Amérique (Le Seuil, 2008), Poor White Trash, la pauvreté odieuse du Blanc Américain (Presses de la Sorbonne, 2011),  Biographie intellectuelle et politique de Martin Luther King (Le Seuil, 2015), La Couleur du marché, Néoracisme et Néolibéralisme dans l'Amérique d'Obama (Le Seuil, 2016).

  • Categorie : Les Grandes Révoltes
  • Durée :  01:30
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le vendredi 20 octobre 2017 de 18:30 à 20:00
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)