Le 20 sept. 2017

Les structures élémentaires de la parenté

Par Patrice Maniglier

La plus vieille structure du monde se transforme dans les deux sens : d’un côté, PMA, mariages homosexuels, GPA autorisée ici et là, et de l’autre côté, retour massif des crimes d’honneur et des infanticides de bébés filles. De quoi réfléchir sur les deux univers.

L’anthropologie de la parenté est à l’anthropologie ce que l’étude des mouches drosophiles est à la génétique : le laboratoire vivant de la discipline. Les Structures élémentaires de la parenté de Claude Lévi-Strauss, publiées en 1949, sont non seulement un des grands moments de son histoire, mais aussi un texte fondateur du «structuralisme». Mais c’est aussi la source de nombreux malentendus. La conférence mettra en évidence les différentes interprétations qu’on peut faire de ce livre majeur ainsi que leurs implications philosophiques et plus généralement pour la culture toute entière. A l’image d’un structuralisme obsédé par les totalités et les formules on opposera la réalité d’une étude privilégiée de la mobilité des formes et des choses.

Patrice Maniglier, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé et docteur de philosophie, est Maître de Conférences à l’Université Paris Nanterre. Ses deux domaines de recherche spécifiques sont la philosophie française contemporaine (en particulier dans ses relations aux sciences humaines et plus précisément à l’histoire du «structuralisme») et l’esthétique (plus particulièrement la théorie du cinéma et de l’art contemporain). Il est l’auteur de livres et articles sur la philosophie contemporaine (notamment La Vie énigmatique des signes: Saussure et la naissance du structuralisme, Léo Scheer, 2006, Le Moment philosophique des années soixante en France aux PUF en 2011), le cinéma et l’art contemporain (Matrix Machine Philosophique, avec A. Badiou, É. During, T. Bénatouïl, D. Rabouin et J.-P. Zarader, Ellipses, 2003, La Perspective du Diable, Figurations de l'espace et philosophie, de la Renaissance à Rosemary's Baby, Actes Sud, 2010 et Foucault va au cinéma, avec D. Zabunyan, Bayard, 2011). Il intervient régulièrement dans les journaux et les revues sur des sujets d’actualité. Il fait partie du comité de rédaction de la revue Les Temps Modernes, et il co-dirige la collection « MétaphysiqueS » aux Presses Universitaires de France. Ses textes sont traduits en de nombreuses langues.

  • Categorie : Du neuf dans la famille
  • Durée :  01:30
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le mercredi 20 septembre 2017 de 18:30 à 20:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)