Le 06 juin 2018

"Familles, je vous hais"

Par Catherine Clément

La plus vieille structure du monde se transforme dans les deux sens : d’un côté, PMA, mariages homosexuels, GPA autorisée ici et là, et de l’autre côté, retour massif des crimes d’honneur et des infanticides de bébés filles. De quoi réfléchir sur les deux univers.

"Familles, je vous hais"

« Famille, je vous hais », tel est le mot d’ordre d’un livre initiatique français resté célèbre, Les Nourritures Terrestres, d’André Gide, mort dans les années 50. Homosexuel revendiqué sous le nom, qu’il défendait, de « pédéraste", il fit un mariage blanc avec sa cousine adorée, puis, plus tard, il eut une fille et « fit famille ». Comment ? Nous le verrons. Louis Althusser, porteur des mêmes mots de haine à l’endroit de la famille dans L’avenir dure longtemps, se maria tardivement, n’eut pas d’enfant et étrangla son épouse en 1980. Pourquoi ?

Catherine Clément

Née en 1939 à Paris, Catherine Clément, ancienne élève de l’École Normale Supérieure, est agrégée de philosophie. Après douze ans d’enseignement à la Sorbonne aux côtés de Vladimir Jankélévitch, elle devient chef du service Culture au journal quotidien Le Matin de Paris, puis directrice de l’Association française d’action artistique (AFAA) au ministère des Affaires Étrangères. De 1987 à 1999, elle est en poste à l’étranger, en Inde, en Autriche et au Sénégal. Auteur de documentaires télévisés et de nombreuses émissions radiophoniques, elle a longtemps animé les rencontres du Verger au Festival d’Avignon. En 2002, elle publie La nuit et l’été, rapport sur la culture à France Télévisions ; et en 2008, elle est membre de la Commission Copé sur la télévision publique.


Philosophe et romancière traduite en 28 langues, elle a publié une soixantaine d’ouvrages, romans et essais parmi lesquels, touchant à l’anthropologie, Lévi-Strauss, la structure et le malheur (Seghers) en 1970, puis Lévi-Strauss dans la collection Que sais-je ? en 2002, ainsi que La Syncope, philosophie du ravissement (Grasset, "Figures",1990) et Révolutions de l’Inconscient, histoire et géographie des maladies de l’âme (La Martinière, 2001). Les deux volumes romanesques des Voyage de Théo (Seuil) en 1997 et 2004, sont des parcours initiatiques à travers religions et cultures. En collaboration, elle a publié avec Sudhir Kakar, psychanalyste indien, La Folle et le Saint (Seuil, 1993) ; avec Tobie Nathan, Le divan et le grigri (Odile Jacob, 2002). Elle a récemment publié Qu’est-ce qu’un peuple premier ? (Panama, "Cyclo", 2006), L’Inde des Indiens, en collaboration avec André Lewin (Liana Levi, 2007), La princesse mendiante (Panama, 2007) et Mémoire (Stock, 2009) ; en 2011  L’appel de la transe (Stock) et en 2012 La Reine des cipayes (Seuil) ; en 2014, le Dictionnaire amoureux des dieux et des déesses (Plon) et Aimons nous les uns les autres (Seuil); en 2015, elle publie le très documenté Jacques Chirac – vie publique, archives privées (Hugo Image), et en 2016, Les Ravissements du Grand Moghol (Seuil). Enfin, en 2017 elle publie Faire l'amour avec Dieu (Albin Michel). Son dernier ouvrage Indu Boy vient de paraître aux éditons du Seuil. Elle est chargée des programmes de l’Université populaire du quai Branly depuis 2003.
   

  • Categorie : Du neuf dans la famille
  • Durée :  01:30
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le mercredi 06 juin 2018 de 18:30 à 20:00
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)