Le 27 nov. 2019

Les chasses aux sorcières

Par Catherine Clément

Qu’elles soient naturelles, de fabrication culturelle ou de main d’homme retour sur les grandes catastrophes qui frappent et ont frappé l’humanité.

Les chasses aux sorcières

Même Donald Trump y a recours ! En se déclarant visé par « la plus grande chasse aux sorcières de l’histoire américaine », le président des Etats-Unis d’Amérique consacre l’évocation métaphorique d’un drame religieux qui fut la cause de dizaines de milliers de féminicides en Europe et dans ses colonies, du XVe au XVIIe siècle. Grossièrement, Trump tente de se hisser au niveau de nombreuses féministes contemporaines pour qui « l’être sorcière » est un honneur. Pour moi, je suivrai les chasses aux sorcières en analysant de près le traité pour les débusquer (1486), puis la traque expéditive de Pierre de Lancre au pays basque (1609, 80 sorcières brûlées en quatre mois), et enfin en suivant le fil du puissant pouvoir marginal de la sorcière : avec les possédées du XVIIe siècle en France, avec Madame de Montespan, Port-Royal, avec les convulsionnaires du XVIIIe siècle, jusqu’aux apparitions de la Vierge Marie, la sorcière à l’envers.

CATHERINE CLEMENT

Née en 1939 à Paris, Catherine Clément, ancienne élève de l’École normale supérieure, est agrégée de philosophie. Après douze ans d’enseignement à la Sorbonne, elle devient chef du service Culture au Matin de Paris, puis directrice de l’Association française d’action artistique au ministère des Affaires Étrangères. De 1987 à 1999, elle est en poste à l’étranger, en Inde, en Autriche et au Sénégal. Auteur de documentaires télévisés et de nombreuses émissions radiophoniques, elle a longtemps animé les rencontres du Verger au Festival d’Avignon. Philosophe et romancière traduite en 28 langues, elle a publié une soixantaine d’ouvrages, parmi lesquels, en 2011 L’appel de la transe et La Reine des cipayes ; en 2014, le Dictionnaire amoureux des dieux et des déesses et Aimons-nous les uns les autres ; en 2015, elle publie le très documenté Jacques Chirac – vie publique, archives privées, Les Ravissements du Grand Moghol en 2016 et Indu Boy en 2018. Son dernier ouvrage Mémoire du Dieu Phallus est paru chez Broché en 2019. Elle est chargée des programmes de l’Université populaire du quai Branly depuis 2003.

  • Cycle : Histoire des catastrophes

  • Durée :  01:30
  • Lieu :   Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le mercredi 27 novembre 2019 de 18:30 à 20:00
  • Accessibilité :
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Categorie : Université populaire
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

En partenariat avec