Rencontre avec l'anthropologue Stephen Hugh-Jones et projections dans la salle de cinéma.

Samedi 25 novembre à 16h au salon de lecture

Les Barasana et Makuna, habitants du Rio Pirá-Paraná dans la région amazonienne colombienne sont restés relativement isolés jusqu’aux années 1960. Plusieurs cinéastes ont documenté la culture indigène traditionnelle et la façon dont les Indiens se sont adaptés aux influences extérieures changeantes, d’abord des caucheros, des premiers missionnaires, des producteurs de cocaïne et plus récemment des ONG laïques.

L’anthropologue Stephen Hugh-Jones, University of Cambridge, a passé une grande partie de sa vie à vivre et à travailler avec les Indiens du Pirá. Il présente six films (sur lesquels il a travaillé, pour quatre d’entre eux, en tant que consultant anthropologique.)

Ces films donnent un aperçu de l’évolution de l’histoire du cinéma documentaire et offrent un contrepoint intéressant à L’Étreinte du serpent, le long métrage de Ciro Guerra tourné dans la même région (projeté le samedi 30 septembre à 19h dans la salle de cinéma).

 

Samedi 25 novembre à 18h dans la salle de cinéma

1) Pirá – Paraná de Brian Moser, 1961, (40 min d'extraits).

2) War of the Gods de Brian Moser, 1971, 60 min.

3) A Small Family Business de Brian Moser, 1981, 60 min.

 

Dimanche 26 novembre à 16h dans la salle de cinéma

4) Federschmuckfest bei den Barasana (Yeba masá) de Fritz Trupp, 1975, 16 min.

5) Peoples of the Anaconda de Wade Davis, 2011, 60 min.

6) Ignacio’s Legacy de Titus Moser 2016, 60 min.

  • Categorie : Zoom thématique
  • Lieu :   Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le samedi 25 novembre 2017 de 16:00 à 20:00

    Le dimanche 26 novembre 2017 de 16:00 à 18:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

  • Dans le cadre de :   La Colombie