Les histoires d'amour au Japon d'Agnès Giard © Glénat
Le 17 juin 2016

L’attachement aux choses

Poupées fatales, avatars, gynoïdes, furies, golems et égrégores

Devenez mécène des instruments du monde

Rencontre avec Agnès Giard et Yann Minh.

Les poupées sexuelles remplaceront-elles bientôt l’humain ? Pour répondre à cette question, Agnès Giard expose le résultat de ses recherches sur les love dolls au Japon. Ces répliques de corps humains sont vendues comme compagnes de substitution. Mais à qui ? Dans quel but ?

Yann Minh propose une exploration immersive en réalité virtuelle dans les galeries de son NooMuseum dédié aux pratiques et à l’histoire du cybersexe et aux relations sexuelles et affectives dématérialisées.

Agnès Giard est anthropologue, journaliste (Les 400 culs sur Libération.fr) et auteur de quatre ouvrages consacrés à la sexualité au Japon. Sa recherche sur les love dolls sera publiée en septembre 2016 aux Belles Lettres, sous le titre : Un Désir d’Humain.

Yann Minh, artiste chercheur en nouveaux médias, auteur de science-fiction, réalisateur de télévision et conférencier, est spécialiste de la cyberculture et de la cybersexualité.