Vue de l'exposition "Tatoueurs, tatoués"
Le 25 oct. 2014

Rappelle-toi du futur

Le moko et l’art de George Nuku

Devenez mécène des instruments du monde

Avec Sébastien Galliot, George Nuku et Céline Ripoll

Des années 1970 où le moko était surtout visible sur les vieilles femmes et dans les gangs, jusqu’à sa renaissance promue par une poignée de sculpteurs au milieu des années 1980, George Nuku relate son implication et son engagement physique, corporel et personnel dans ce mouvement de revitalisation du tatouage maori en Aotearoa (Nouvelle-Zélande).

Sébastien Galliot présente la littérature scientifique disponible sur la question du tatouage maori entre la fin du XIXe et le début du XXIe siècle et sa dernière publication Tatouages d’Océanie, Société des Océanistes, mai 2014.

Sébastien Galliot est chercheur au Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie, conseiller scientifique de l’exposition Tatoueurs, Tatoués.

George Nuku est artiste plasticien.