Le salon de lecture Jacques Kerchache © musée du quai Branly - Jacques Chirac, p
Le 05 juil. 2014

Le tatouage chez les criminels

Autour de la revue "Archives d'anthropologie criminelle"

Devenez mécène des instruments du monde

Par Pierre-Yves Belfils, responsable des publications périodiques et numériques au musée du quai Branly - Jacques Chirac

La première revue francophone dédiée à la criminologie est fondée en 1886 par Alexandre Lacassagne et Gabriel Tarde. De nombreuses études y sont consacrées sur le tatouage chez les criminels. On peut citer par exemple le docteur Charles Perrier qui mena une telle étude à Nice en 1897.