Rencontre, table ronde, lectures et projection de film.

Dans le sillage de la parution en 2017 des oeuvres complètes de Joseph Conrad en Pléiade et, la même année, de l’inscription au programme de l’agrégation de lettres et des classes préparatoires littéraires de son roman le plus célèbre, Au Coeur des ténèbres, cette demi-journée entend proposer un dialogue transdisciplinaire sur l’héritage de Conrad dans les discours et les oeuvres inspirées par l’Afrique.

Cette demi-journée sera suivie de la publication d’un dossier dans la revue en ligne Continents manuscrits (https://journals.openedition.org/coma/), coordonné par Maëline Le Lay (LAM-CNRS) & Jean-Pierre Orban (ITEM-CNRS).

Partant de l’hypothèse selon laquelle la réception de Conrad aujourd’hui en Europe ne fait rien d’autre que de questionner notre rapport à l’Afrique, cette demi-journée sera l’occasion de confronter cette hypothèse avec des témoignages de l’expérience du fleuve Congo et la vision tant de créateurs que de chercheurs africains et européens.

 

Programme détaillé ci-dessous ou en pdf.

  • Categorie : Actualité de l'édition et de la recherche
  • Lieu :   Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le samedi 09 juin 2018 de 14:00 à 18:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

00:00 / 00:00
Bande-annonce Un Avant-Poste du Progrès d'Hugo Vieira Da Silva en salles le 10 mai
avec Nuno Lopes, Ivo Alexandre, David Caracol ADAPTATION D'UNE NOUVELLE DE JOSEPH CONRAD http://www.anoutpostofprogress-thefilm.com/fr
1:56 min

samedi 9 juin De 14h à 18h30

  • Introduction générale

Par Maëline Le Lay et Jean-Pierre Orban.

  • Aux sources du fleuve conradien

Andrew Griffiths (University of Plymouth), Seeking the sources of Heart of Darkness : the African narratives of late-Victorian explorers and journalists.

Marc Porée (ENS/PSL), Et au milieu coule un fleuve.

  • Interlude

Lecture théâtralisée d’un extrait d’Au Coeur des ténèbres.

Sara Darmayan et Daddy Moanda Kamono.

  • Traces et empreintes de Conrad dans l’imaginaire artistique européen

Frits Andersen (Aarhus Universitet), Conrad et l’invention de l’Afrique centrale comme Dark continent.

Pierre Halen (Université de Lorraine), Conrad et l’Afrique : retour sur une fascination occidentale en plusieurs temps. à propos de la réception d’Au Coeur des ténèbres en France, en Belgique et au Royaume-Uni (1899-2017)

P a u s e

  • Heart of Darkness

Projection d’un travail photographique de Christian Tundula « Heart of Darkness ».

  • Interlude - Ceci n’est pas le Fleuve Conrad

Lecture théâtralisée à deux voix du scénario de l’adaptation filmique d’Au Coeur des ténèbres par Orson Welles.

  • Table-ronde

Avec Thomas Mpoyi-Buatu auteur de La Reproduction, Paris, L’Harmattan, 1986 ; Joëlle Sambi auteur de Slam et Le Monde est Gueule de Chèvre, éditions Biliki, 2007 ; Blaise Ndala auteur de Sans capote ni kalachnikov, Montréal, Mémoire d’encrier, 2017 ; Christian Tundula, photographe et vidéaste, Heart of Darkness, exposition, 2015.

 

18h30 projection en salle de cinéma

Un avant-poste du progrès

Projection en salle de cinéma du film Un avant-poste du progrès de Hugo Vieira da Silva (2017).

Synopsis

« À la fin du XIXe siècle, deux colons portugais inexpérimentés, mus par un vague désir de civiliser les colonies, débarquent dans un coin reculé du fleuve Congo afin d’y assurer l’organisation d’un avant-poste commercial. Le temps passe et leur incapacité à tirer profit du trafic d’ivoire les mine de plus en plus. Au coeur de la jungle tropicale, leur isolement est renforcé par un sentiment de défiance réciproque et par l’incompréhension entre eux et les locaux. Confrontés l’un à l’autre, ils commencent une véritable descente aux enfers.»