Le 06 avril 2018

De la religion traditionnelle à l’esthétique des ethos kôngo et téké (Nzi)

Art, philosophie et oralité

Rencontre avec Steve-Régis Kovo N’Sondé, autour de la publication Batéké, publié en 2017 par la galerie Alain et Abla Lecomte.

Occupant une place majeure en Afrique Centrale, les civilisation kôngo et téké se sont structurées dès le XIIIe siècle. Dans le bassin du Congo, elles embrassent la côte et l’intérieur des terres de part et d’autre du grand fleuve. C’est à l’occasion de la sortie du livre d’art Batéké (2017) que cet art sacré est mis à l’honneur. Eu égard au contexte culturel des oeuvres, l’échange basé sur l’iconographie se conclue par un petit concert acoustique avec Lolita N’Sondé (voix), Vanesa Garcia (percussions) et Steve-Régis Kovo N’Sondé (sanza, kisansi, voix).

Avec Steve-Régis Kovo N’Sondé, chercheur associé au C.I.R.E.C.K (Centre International de Recherche & Éducation sur la Civilisation Koongo), Congo-Brazzaville, autour de la publication Batéké. Collecté par Robert Lehuard entre 1924 et 1933, publié en 2017 par la galerie Alain et Abla Lecomte.

  • Categorie : Actualité de l'édition et de la recherche
  • Lieu :   Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le vendredi 06 avril 2018 de 19:00 à 20:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T)
    • Handicap moteur
  • Public :   Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)