Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

23 juillet

Pilco Paz Enrique (2011-2012)

Identité

Nom: Pilco Paz
Prénom: Enrique
Statut: Post-doctorant (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Boursier du Quai Branly (2011-2012)
Adresse courriel: e_pilco(at)yahoo.com
http://cantosreligiososenquechua.weebly.com/

Domaine de recherche

- Anthropologie de la musique
- Les chants religieux en quechua du Pérou
- Interactionnisme rituel et syncrétisme religieux
- Évangélisation et catholicisme populaire dans les Andes
- Politiques de patrimonialisation

Formation

2010 :  Thèse doctorale en Anthropologie Sociale et Ethnologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Des voix dans la pénombre, Le catholicisme cuzquenien à travers les chants religieux en quechua. Musique, religion et société dans les Andes du XXe siècle. Sous la direction de Mme. Carmen Bernan, Mention « Très honorable avec les félicitations du jury ».

2002 :  Diplôme d’études approfondies d’Anthropologie Sociale et Ethnologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. De la polyphonie au yaravi. La musique d’église des Andes (XVIe - XIXe siècle). Sous la direction de Mme. Carmen Bernand.

2000 :   Licenciatura en Anthropologie. Faculté de sciences sociales de l’Université San Antonio Abad du Cusco, Pérou.  Les offrandes musicales du Lundi Saint à la cathédrale de Cusco : le symbolisme et le rituel

1998 :   Bachillerato en Anthropologie. Faculté de sciences sociales de l’Université  San Antonio Abad de Cusco, Pérou. La confrérie de musiciens et de chanteuses à la veillée du Christ roi. 

Projet(s) de recherche

Entre la polyphonie écrite et le yaraví oral.
La patrimonialisation des chants religieux en quechua de la cathédrale de Cuzco.

Les chants religieux en quechua qui résonnent encore dans la cathédrale de Cuzco m’apparaissent être l’expression d’une sensibilité particulière face au catholicisme. Populaires et transmis oralement, ces chants sont le fruit d’une histoire longue. Pourtant, c’est un autre type de musique religieuse qui est actuellement mis en avant : le baroque qui s’inscrit, contrairement aux chants dont il a été question précédemment, dans une tradition savante et écrite réservée au faste des élites politiques religieuses. Seule cette dernière a fait tout récemment l’objet d’un processus de patrimonialisation à travers la mise en valeur du « baroque latino-américain». La tradition populaire, qualifiée de « traditionnelle », reste quant-à elle encore largement méconnue. Paradoxalement, seule cette dernière est encore vivace et en usage lors des cultes tandis que la musique savante est reléguée dans les archives ou des salles de concert. Cet état de fait m’incite à m’interroger sur la viabilité d’une pratique musicale transmise oralement et pour cela, je propose d’étudier le cas des chants liturgiques en quechua interprétés dans la cathédrale de Cuzco (Pérou). La question qui sous-tend ce travail est la suivante : quels sont les mécanismes d’institutionnalisation de la musique orale dans la pratique du catholicisme andin? Ceci suppose de s’interroger sur ce qui a permis à cette tradition orale d’échapper aux contingences qui ont fait disparaître le répertoire écrit de l’époque coloniale et de s’intéresser à la transmission de la mémoire orale et aux processus de patrimonialisation en cours.

Publications

2011 : Musique, religion et société dans les Andes du XXe siècle. Des voix dans la pénombre. Paris : Editions L’Harmattan (Collection investigation et documents d’Amérique latine) (à paraître).

2010 : Résumé de thèse « Des voix dans la pénombre. Le catholicisme cuzquénien à travers les hymnes religieux en quechua. Musique, religion et société dans les Andes du XXe siècle », Cahiers d'ethnomusicologie, vol. 23 (Émotions).
 « Des voix dans la pénombre. Le catholicisme cuzquénien à travers les hymnes religieux en quechua », Revista Nuevo Mundo Mundos Nuevos, Aula virtual, 2010, URL : http://nuevomundo.revues.org/59895.

2006 : «Qanmi Dios kanki y el antifonario andino», Panorama musical, n°1 Año II, Institut  Supérieur de Musique de Cuzco.

2005 : « Maestros de capilla, mestizaje musical y catolicismo popular en los andes del sur ». Revista Andina N° 40, 2005. Cusco :Centre d’Etudes Régionales Andines Bartolomé de las Casas.

2003 : « Maîtres de chapelle, métissage musical et catholicisme dans les Andes du sud. », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, Debates, 2006, URL : http://nuevomundo.revues.org/index1799.html.