Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

29 août

Jugand Julien (2011-2012)

Identité

Nom : Jugand
Prénom : Julien
Statut : Doctorant (Université Paris Ouest Nanterre)
Membre du CREM-LESC (UMR 7186)

Domaine de recherche

- Asie du Sud, plaine gangétique.
- Anthropologie historique, ethnomusicologie
- Sociologie des élites

Formation

2007-2010 : allocataire de recherche (Université Paris Ouest Nanterre)

2009 : licence de hindi (INALCO)

2007 : Master 2 d’ethnologie, option ethnomusicologie (université Paris Ouest Nanterre)

2003 : licence d’ethnologie, option ethnomusicologie (université Paris Ouest Nanterre)

Enseignement

2010-2011 : Chargé de cours, Département d’ethnologie, Université Paris Ouest Nanterre.

Projet(s) de recherche

Thèse : Approche historique et ethnomusicologique des relations de patronage dans la musique hindoustanie (Inde du Nord)

Cette thèse vise à étudier les relations de patronage musical dans la ville de Varanasi (Inde du Nord). A partir de l’approche de l’anthropologie historique, l’analyse de l’évolution de la scène musicale et de ses acteurs, de la seconde moitié du XIXe siècle à nos jours, permet de mettre en évidence les spécificités sociales et culturelles locales et de les articuler avec des dynamiques historiques régionales et nationales : le mouvement nationaliste indien, les tensions entre communautés musulmanes et hindous, les mouvements de réforme et d’institutionnalisation de la musique hindoustanie ainsi que la marginalisation des courtisanes.
En considérant le patronage musical comme une activité génératrice de prestige, permettant l’entretien de réseaux sociaux et l’affirmation d’une appartenance de classe, cette recherche entend faire dialoguer la sociologie des élites et les analyses de la performance. Le patronage est ainsi conçu comme un moyen privilégié pour appréhender des rapports de force entre les élites marchandes, foncières et religieuses et les musiciens qui s’expriment aussi bien en terme sociaux que musicaux.

Le travail de terrain à Varanasi a rendu possible la collecte de données de nature diverse : observations, entretiens, enregistrements audio et vidéo, sources primaires et secondaires en langues vernaculaires (essentiellement hindi) et en anglais. Mon immersion progressive dans un milieu complexe et relativement clos m’a permis de travailler sur la mémoire orale des familles de musiciens et de patrons ainsi que de participer à l’organisation de concerts privés et publics.
L’élaboration d’une base de données permettra de croiser plus facilement les différents types d’information. Elle permettra également de générer des représentations graphiques des réseaux de patrons et de musiciens. Enfin, la réalisation de plans de certains quartiers enrichira l’analyse d’une dimension spatiale essentielle à la compréhension des enjeux sociaux et culturels à l’œuvre dans la ville.

Publications

2012 (à paraître), « En marge de la scène. Trajectoires de musiciens musulmans dans la ville de Varanasi (Inde du Nord) », Cahiers d’ethnomusicologie, 25.
2011, « Représentations visuelles et discursives sur les chants caitī et kajrī à Varanasi, de la fin du XIXè siècle à nos jours », 4ème colloque du Réseau Asie et Pacifique, en ligne http://www.reseau-asie.com/colloque/4eme-congres-2011/creations-artistiques-imaginaires/reflexions-musique-asie-du-sud/
2009 « De Bollywood au chant des mahār. Analyse d’un cas d’emprunt musical au Maharashtra, Inde », Filigranes, 9, p. 113-135.

Comptes-rendus
2010 « Compte rendu de l’ouvrage Hindustani Music: 13th to 20th Centuries, édité par Joep Bor, Françoise ‘Nalini’ Delvoye, Jane Harvey et Emmie T. Nijenhuis », Cahiers d’ethnomusicologie, 23, p. 309-312.
2008 « Compte rendu de l’ouvrage Musiques savantes, musiques populaires : les symboliques du sonore en France 1200-1750 par Luc-Charles Dominique », publié en ligne le 30 janvier 2008, http://ethnomusika.org/2008/01/30/«-musiques-savantes-musiques-populaires-les-symboliques-du-sonore-en-france-1200-1750-»-de-luc-charles-dominique-par-julien-jugand/