Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

22 octobre

Galliot Sébastien (2011-2012)

Identité

Nom : Galliot
Prénom : Sébastien
Statut : chercheur affilié post-doctorant
Laboratoire de rattachement : Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie

Domaine de recherche

- Ethnologie du tatouage dans la communauté samoane (Polynésie occidentale, Nouvelle-Zélande), Polynésie, Micronésie, Austronésie.
- Anthropologie de l’art et des techniques
- Anthropologie du rituel

Formation

2010 Doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie, Pe’a et Malu. Le tatouage à Samoa (1722-2010) : Technique et culture dans une société de Polynésie occidentale en mutation, Mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité (EHESS)
2003 DEA en Anthropologie sociale et ethnologie, Culture matérielle et transformations techniques en Polynésie. Le tatouage samoan et les tissus d’écorce tongiens, Mention Très Bien, EHESS
2001 Maîtrise d’Ethnologie, Le tatouage à Samoa. Une approche ethnographique, Université de Provence, Mention Bien
2000 Licence d’ethnologie, Université de Provence
1999 Licence de Philosophie, Université de Provence
1998 Deug de Philosophie, Université de Provence
1995 Baccalauréat Série S

POSITIONS PASSEES ET EN COURS

2011-2013 Conseiller scientifique d’exposition, Musée du quai Branly
2010 Consultant en patrimoine immatériel et industrie créatives, UNESCO, Bureau régional d’Apia, Samoa
2009 Scénariste et animateur de stage « Les arts du corps », musée du quai Branly
2009 Intervenant en ethnologie (GRETA, Marseille Ville)
2007-2008 Scénariste et animateur de l’atelier Ta-tow d’Océanie, musée du quai Branly
2004 Intervenant en ethnologie (CFSI, Hôpital St joseph Marseille)
2004 Intervenant en ethnologie (GRETA, Marseille Ville)

Projet(s) de recherche

Mon projet actuel vise à élargir l’étude du rapport entre action technique et acte rituel. En étudiant les ensembles techniques et ornementaux impliqués dans l’opération de tatouage, il sera question de préparer la constitution d’une base donnée sur les matières et les motifs de tatouage. Ensuite, en reprenant les données déjà collectées au cours de précédents terrains d’enquêtes, il s’agira de mettre en évidence d’une part les diverses formes de ritualité manifestées à travers le tatouage et d’autre part les mécanismes de transmission qui président à la diffusion de cette pratique d’un milieu villageois samoan à un milieu urbain diasporique et multiethnique.
L’étude des composantes matérielles du rituel de tatouage et de la pluralité de leur mise en oeuvre devrait permettre de repérer un ensemble de choix techniques (continuité et/ou abandon d’outils, de gestes, de matériaux, de motifs ornementaux) et de les confronter aux représentations relatives à l’efficacité du rituel. La question centrale qui se posera en définitive est celle des transformations conjointes des bases matérielles de l’opération et de l’action rituelle.

Publications

Ouvrages
À paraître :
2012 – Galliot, S. & Mallon S. 2012 History and Anthropology of Samoan Tattooing (titre provisoire), Wellington : Te Papa Press.

Chapitres dans des ouvrages
À paraître : “L’art du tatouage en Micronésie”(titre provisoire) in Polak, C. et Sawatari, K. (Eds.) Artist-traveller in Micronesia – Floating World of Paul Jacoulet, Paris, Sogomy Ed.

2010 - « O le ta tatau. Couleur, tatouage et technique du corps à Samoa ». In G. BOËTSCH, D. CHEVE et H. CLAUDOT-HAWAD (Éds.), Décors des corps, Paris : CNRS Editions, pp. 265-273.

2008 -“The Ideology of Samoan Tattooing”. Measina a Samoa 2003 & 2005. Papers presented at the ‘Measina a Samoa’ Conference 15-17 December 2003 & 12-14 December 2005. Centre for Samoan Studies, Samoa, Vol.
3, 2008, 121-125.

Articles
2011 “Samoan tattoos leave indelible global imprint”. Voices : Unesco in Asia and the Pacific, n° 27 July-September 2011,
pp. 10-11.

2009 - « Le tatouage Samoan », Cahier iconographique, Corps, n°6, mars 2009. pp. 77-94 (2 p., 16 photographies).

© Sébastien Galliot