Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

28 novembre

Dubois Arnaud (2013-2014)

Identité

Nom : Dubois
Prénom : Arnaud

Domaine de recherche

(multi)COLORE / Les couleurs démocratiques. Approche anthropologique des couleurs de lʼart contemporain

D’une enquête sur les couleurs d’un nouveau musée (le Centre Pompidou Mobile), à celle de l’accrochage de 14 oeuvres de la collection du Musée National d’Art Moderne (La Couleur) et d’une installation d’un artiste historique de l’art contemporain (Excentrique(s) travail in situ de Daniel Buren pour Monumenta 2012) ; mon ethnographie de la couleur m’a emmené dans les studios des créateurs, dans les multiples services d’une institution de l’art moderne, dans le laboratoire de restauration des musées de France ou encore chez un industriel leader mondial des bâches colorées. Ce terrain m’a permis de faire l’expérience de l’hétérogénéité des couleurs des arts contemporains, de la complexité des réseaux dans lesquels une couleur est prise et de la diversité des professionnels de l’art qui travaillent à la production visuelle et théorique des couleurs : conservateurs, commissaires et professionnels des musées formés à l’histoire de l’art et à la communication culturelle ; directeur d’un laboratoire industriel de recherche et de développement formé à l’ingénierie de la couleur ; restaurateurs d’œuvres patrimoniales formés à la technicité des matériaux de l’art ; architecte, graphiste ou plasticien formés à la création.

À partir de l’expérience des objets colorés, que ces enquêtes successives et simultanées me font éprouver, je décris, par la couleur, des cours d’actions variés. Je situe ensuite le sens et la valeur que chaque individu donne à ses actes de colorisation, par des entretiens avec les acteurs. Mon travail se structure ainsi à partir d’une série de scènes particulières, où la couleur est produite par l’action des hommes. En analysant chacun de ces actes de coloration que réalisent des individus différents, je décris la mise en place de réseaux multiples entre des acteurs et des couleurs hétérogènes.

Cette enquête sur le terrain des couleurs des arts contemporains est enchâssée par deux parties. La première tente de cerner la reconfiguration des savoirs chromatiques qui se développe et s’organise progressivement à partir du XIX° siècle. Cette partie s’arrête  alors sur la littérature savante des sciences de l’homme et des sciences de l’objet relatives à la couleur. À partir de l’analyse de cas de pratiques ethnographiques et archéologiques, j’interroge le savoir sur la couleur que l’anthropologie et l’histoire de l’art ont produit. Ce travail historiographique et critique tente de clarifier l’ontologie moderne des couleurs qui fixe un certain régime chromatique occidental, et notamment le poids des sciences de la couleur dans la production de ce savoir chromatique. Je tente aussi de dégager une pratique de la couleur hors de la tradition iconographique occidentale dominante, et notamment de la peinture, majoritaire dans les discours sur la couleur de l'art. La seconde partie s’attache à interroger les questions que soulève le croisement des données historiques de la première partie et des  données ethnographiques produites sur le terrain. Cette partie vise à décentrer le régime chromatique dominant et propose la notion de "multicolore" comme concept anthropologique permettant de saisir l’instabilité des usages chromatiques des arts. Dans un second temps et sur un mode contrastif, je tente cependant de saisir une efficacité des couleurs. La couleur, tout en étant instable du point de vue des usages et des pratiques, agit, et je tente de définir ce qu’est cette efficacité des actes de la couleur, dans leurs dimensions techniques et esthétiques, mais aussi en tant que pratique sociale.

Cette recherche décrit alors la perspective du nouvel empirisme chromatique qui se dégage d’une ethnographie de la couleur centrée sur l’action et esquisse ce que pourrait être une « Anthropologie de la couleur des Modernes », qui se pose après l’exotisme et l’Art Moderne.

Expériences d’enseignement

Dubois, A., 2011, Anthropologie des couleurs, Paris, ENSCI-Les Ateliers, une conférence dans le cadre du cours sur la couleur.
Missions/terrains
Dubois, A., 2011-2012, Le Centre Pompidou Mobile et son accrochage La Couleur, ethnographie d’exposition, France, Chaumont, Cambrai, Boulogne-sur-mer, La Tour du Pin, Paris,  Doctorat d’anthropologie de la couleur de l’art contemporain, de septembre 2011 à septembre 2012.

Dubois, A., 2011, Art India/Global Art, scène et identité artistique, portraits et entretiens d’artistes, Inde, Baroda, décembre 2011.

Dubois, A., 2011, Objets à finir, entretiens de designers, France, Paris, mai à décembre 2011. 

Organisations de manifestations scientifiques

Dubois, A., 2013, Arcs-en-ciel et couleurs. Regards comparatifs, co-organisation de la journée d’étude du groupe interdisciplinaire Chromo, Paris, mai 2013.

Dubois, A., 2011, Terra(in)Cognita, terrains contemporains en SHS, Colloque doctoral du IIAC, en collaboration avec Loloum T., Safadi S. et Kapp S., France, Paris, décembre 2011.

Pratique artistique

Dubois, A., 2012, Feminist Flag, performance publique, France, Paris, 8 mars 2012.

Publications

Ouvrages
  
Dubois, A., 2014, Produire l’art contemporain indien à Baroda : la MSU Fine Arts et les ateliers in Julie Peghini, Philippe Bouquillion, Catherine Servan-Schreiber et Mayank Mansingh Kaul (Eds), From made in India to designed in India : art et design en Inde, Arcadia éditions, Paris.

Dubois, A., 2013, Couleurs et action politique. Quand peindre la ville c’est agir in Eric Van Essche (Ed), Hors-cadre, La Lettre Volée, Bruxelles.

Dubois, A., 2006, Mon Livre d’Yves Klein traduction-couleurs, Paris, Editions des Saints-Calus, 174p.

Communications

Participations à des congrès scientifiques internationaux :

Dubois, A., 2013, « Extension of the properties of nature and development of material culture : Indigeneous American uses of the coloured earths and dyes juices », VIe Colloque International sur les Textiles Amérindiens, Paris, 29 et 30 novembre 2013.

Dubois, A., 2012, « Couleurs et actions politiques. Quand peindre la ville c’est agir», Hors-cadre, Peinture, couleur et lumière dans l’espace public contemporain, Bruxelles, 21 avril 2012.

Participations à des colloques/conférences :

Dubois, A., 2013, « Couleurs de l’arc-en-ciel et anthropologie : du laboratoire au terrain », Arcs-en-ciel et Couleurs, Regards Comparatifs, Paris, 27 mai 2013.

Dubois, A., 2012, « Objet à finir », Forum Art et Recherche du ministère de la Culture, Paris, 8 février 2012.

Dubois, A., 2011, « Les couleurs de la manifestation féministe », Manifester par l’écrit, Paris, 6 mai 2011.

Dubois, A., 2011, « Théories Contemporaines de la couleur », Journée d’étude d’Anthropologie de la couleur, Paris, 28 avril 2011.

Participations à des séminaires/ateliers de recherche :

Dubois, A., 2012, « La ville, l’université et les ateliers. Pratiques de l’art contemporain à Baroda », Raphaël Rousseleau et Catherine Servan-Schreiber, Industries culturelles indiennes. Scènes artistiques et littéraires, Paris, Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du Sud, 19 octobre 2012.

Dubois, A., 2012, « Marcel Broodthaers, La pluie (projet pour un texte)», Béatrice Fraenkel, Les écritures exposées : évenements et scènes d’écritures, Paris, EHESS, 21 février 2012.

Dubois, A., 2011, « La photographie des couleurs dans l’art », Michel Frizot et Kim Timby, L’imaginaire de la couleur en  photographie : des outils aux usages, Paris, EHESS, 17 février 2011.

Dubois, A., 2010, « Quignard/Bernini : le blanc, le mutisme et le sublime de l’écriture et de la sculpture », Fabienne Durand-Bogaert, La traduction au cœur des œuvres, Paris, EHESS, mai 2010.