Changer de langue :

  • Fr
  • En
  • Es

22 décembre

Bovensiepen Judith (2010-2011)

Identité

Nom : Bovensiepen
Prénom : Judith
Statut : Post-doctorante au musée du quai Branly (2010-2011)

Formation

2005 – 2010 : PhD in Social Anthropology, London School of Economics and Political Science (LSE)

2008 – 2009 : Postgraduate Certificate in Higher Education, London School of Economics and Political Science (LSE)   

2004 – 2005 : M.Sc. in Social Anthropology (Research), London School of Economics and Political Science (LSE)  

2003 – 2004 : Ecole Normale Supérieure (ENS, Sélection Internationale, Division: Lettre), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)

2000 – 2003 : B.Sc. in Anthropology, University College London (UCL)

Domaine de recherche

Ethnographie de l’Asie du Sud-Est, Timor-Leste, anthropologie politique, anthropologie de l’espace, conflit et violence, mémoire, culture matérielle et rituelles

Projet(s) de recherche

Ma thèse s’appuie sur un travail de terrain réalisé en Timor-Leste, six ans après la fin de l'occupation militaire indonésienne. Elle explore la dynamique sociale et politique de migration de retour dans un village de montagne qui a été déplacé par les militaires indonésiens à la fin des années 1970. Le but était d'enquêter l'impact de ce déplacement et de ce conflit violent sur les rapports sociaux des habitants et sur leurs relations avec l’environnement.

Un autre aspect de ma recherche actuelle est de faire une étude historique et ethnographique du colonialisme portugais et de son impact sur les structures de pouvoir locales en Asie du Sud-Est. Spécifiquement, je m’intéresse comment les objets de pouvoir (par exemple, les sceptres) sont été introduit par les Portugais au Timor aux 19ème et 20ème siècles. Les objectifs de ce projet sont de comprendre comment les objets matériels ont été utilisés pour exprimer et modifier des relations entre colonisateurs et colonisés et leur insertion dans les relations de pouvoir coloniales, ainsi que leur enchevêtrement dans les hiérarchies indigènes et les conflits locaux.

Publications

(à paraître) “Opening and closing the land: land and power in the Idaté highlands.” In A. McWilliam and E. Traube (eds.) Land and Life. Essays on East Timor. Canberra: Australian National University.

2010   “Ich gebe dir mein Kind: Verwandtschaftsbeziehungen und Pflegschaften in Osttimor.“ In E. Alber, B. Beer, J. Pauli, M. Schnegg (eds.) Verwandtschaft Heute. Berlin: Reimer.

2009   “Landscapes of Life and Death in the Central Highlands of East Timor.” In C. Allerton (ed.) Spiritual Landscapes in Southeast Asia: Changing Geographies of Potency and the Sacred. Special Edition of the Anthropological Forum 19 (3): 323-338.