Changer de langue :

21 décembre

rites funéraires

Les rites funéraires jouent un rôle privilégié, voire primordial dans la relation de l’homme au sacré.

Ils soulignent, à travers leur riche cérémonial, à quel point la mort est présente et acceptée dans les sociétés non occidentales où les défunts, ancêtres en puissance, font partie intégrante de la vie.

Cette relation étroite entre les vivants et les morts passe bien souvent par un vaste système d’échange à la fois symbolique, spirituelle et physique qui se matérialise par des offrandes et s’incarne dans la sculpture pétrie dans la matière, signe de pérennité et objet de mémoire.

  • Planche malu

    Planche malu

  • Crâne d'ancêtre

  • Masque de danse funéraire

    Masque de danse funéraire

  • Reliquaire zoomorphe (poisson), crâne

    Reliquaire zoomorphe (poisson), crâne

  • Effigie funéraire

  • Mannequin funéraire

  • Masque de deuilleur

  • Cérémonie funéraire

  • Tambour de bronze funéraire

  • Statue funéraire

  • Statue anthropomorphe

  • Masque anthropomorphe

  • Statuette de gardien de reliquaire

  • Figuration de crâne

  • Poteau funéraire anthropomorphe

  • Figure féminine

  • Urne funéraire d’enfant

    Urne funéraire d’enfant

  • Coupe à piédestal à décor zoomorphe

  • Gantelet à décor zoomorphe

    Gantelet à décor zoomorphe

  • Masque funéraire

  • Urne funéraire


Mannequin funéraire

Mannequin funéraire

Rambaramp, mannequin funéraire Vanuatu, Sud de l'île Malekula, 20e siècle, crâne, pâte végétale, dents de cochon, toile d'araignée, bois, plumes, pigments 173 cm, 72.1962.1.33 D

Dans le Sud de l'île de Malekula, certaines personnes acquièrent un statut important en parcourant une hiérarchie de grade. A leur mort, ces hauts gradés sont honorés par la réalisation de mannequins funéraires. Lors des premiers rituels mortuaires, le crâne est récupéré et surmodelé afin de restituer l'apparence du défunt. Le corps du mannequin est constitué à l'aide d'éléments végétaux puis recouvert d'un enduit obtenu en broyant des plantes. Le rambaramp est un portrait physique et social du défunt. Les motifs peints ainsi que la toile d'araignée qui recouvre la tête indiquent le grade qu'il à acquis dans la hiérarchie. De même, les dents de cochon autour des bras et des jambes sont des signes importants. Ces dents sont utilisées comme monnaie afin d'acheter un grade supérieur. A l'issue du rituel funéraire le mannequin est exposé publiquement avant d'être entreposé dans la maison des hommes. Ils s'y désintégre lentement. Plus tard, seul le crâne sera conservé et fiché dans la charpente.