Changer de langue :

25 octobre

parures et ornements

Dans toutes les cultures, l’homme a pratiqué l’art de la parure, alliant ainsi l’apparence et le cérémoniel.

L’attention portée à la confection des objets, le goût pour les matières précieuses, le raffinement des motifs témoignent d’une fascination pour le paraître, comme révélateur d’un statut particulier et d’une certaine opulence.

Généralement, la parure est emblématique d’une forme d’autorité sociale. Mais elle  peut aussi jouer un rôle protecteur contre l’adversité en fonction des matériaux qui la constituent et des symboles qui l’accompagnent. Elle est alors le plus souvent porteuse d’énergie vitale.

  • Charme de guerre

  • Coiffe féminine

  • Ornement de tête

    Ornement de tête

  • Ornement d'oreille masculin

  • Pendentif

  • Ornement de front

  • Peigne de chignon pour homme

  • Pendentif

  • Coiffe

  • Pendentif de dos

  • Voile de visage

  • Fibule

  • Diadème

    Diadème

  • Pendentif

  • Collier à l'oiseau

  • Coiffe

  • Coiffe frontale dite " chapeau de clan "

  • Coiffe-masque

  • Coiffe de chef

  • Figurine masculine Inca

  • Grande coiffe chancay


Coiffe

Coiffe

Istanbul, Turquie, coton blanc, pièces ottomanes, perles de verre et plastique, 13,5 x 20 x 13,5 cm, 71.1973.77.644

En Turquie, comme dans les autres pays du Moyen-Orient, les femmes portaient des coiffes comme celle-ci, parfois richement décorées. En effet, dès le 16e siècle, on trouve des témoignages de voyageurs européens se trouvant à Istanbul qui décrivent les femmes comme suit : "Les femmes mettent un large Salvar en soie transparente ou d’une autre étoffe de bonne qualité, par-dessus, elles revêtent une large robe rouge… Sur leur tête, elles portent un petit chapeau en soie, orné de monnaie d'or et entouré d'un ruban en soie noire. Elles cachent leur visage derrière un voile à moitié transparent".