Changer de langue :

24 juillet

parures et ornements

Dans toutes les cultures, l’homme a pratiqué l’art de la parure, alliant ainsi l’apparence et le cérémoniel.

L’attention portée à la confection des objets, le goût pour les matières précieuses, le raffinement des motifs témoignent d’une fascination pour le paraître, comme révélateur d’un statut particulier et d’une certaine opulence.

Généralement, la parure est emblématique d’une forme d’autorité sociale. Mais elle  peut aussi jouer un rôle protecteur contre l’adversité en fonction des matériaux qui la constituent et des symboles qui l’accompagnent. Elle est alors le plus souvent porteuse d’énergie vitale.

  • Charme de guerre

  • Coiffe féminine

  • Ornement de tête

    Ornement de tête

  • Ornement d'oreille masculin

  • Pendentif

  • Ornement de front

  • Peigne de chignon pour homme

  • Pendentif

  • Coiffe

  • Pendentif de dos

  • Voile de visage

  • Fibule

  • Diadème

    Diadème

  • Pendentif

  • Collier à l'oiseau

  • Coiffe

  • Coiffe frontale dite " chapeau de clan "

  • Coiffe-masque

  • Coiffe de chef

  • Figurine masculine Inca

  • Grande coiffe chancay


Collier à l'oiseau

Collier à l'oiseau

Maroc, or filigrané, émeraude, améthyste, rubis, perles fines, émail, 74.1969.6.1.1-2

Ce collier est formé d'un pendentif en forme d'oiseau (un paon, symbole de la félicité et du bonheur conjugal) au corps délicatement ouvragé d'enroulements filigranés et perlés, à la tête fine incrustée de pierreries, à la queue largement épanouie en éventail, ornée de minuscules perles fines, et d'un collier constitué de perles ovoïdes ornées de pierres précieuses, de petites bobines d'or au décor floral émaillé et de perles fines. Tout dans cette parure évoque la joaillerie grenadine des 14 et 15èmes siècles. Le pendentif en forme d'oiseau se rapproche de ces breloques suspendues à certains pectoraux nasrides dont la forme hésite entre le fleuron, la palmette et l'oiseau. Les émaux filigranés rappellent les anciens cloisonnés andalous et les pierres serties côte à côte évoquent la mode des joyaux constellés de pierreries que l'Inde et la Turquie ottomane avaient diffusé à travers le monde musulman.