Changer de langue :

18 décembre

parures et ornements

Dans toutes les cultures, l’homme a pratiqué l’art de la parure, alliant ainsi l’apparence et le cérémoniel.

L’attention portée à la confection des objets, le goût pour les matières précieuses, le raffinement des motifs témoignent d’une fascination pour le paraître, comme révélateur d’un statut particulier et d’une certaine opulence.

Généralement, la parure est emblématique d’une forme d’autorité sociale. Mais elle  peut aussi jouer un rôle protecteur contre l’adversité en fonction des matériaux qui la constituent et des symboles qui l’accompagnent. Elle est alors le plus souvent porteuse d’énergie vitale.

  • Charme de guerre

  • Coiffe féminine

  • Ornement de tête

    Ornement de tête

  • Ornement d'oreille masculin

  • Pendentif

  • Ornement de front

  • Peigne de chignon pour homme

  • Pendentif

  • Coiffe

  • Pendentif de dos

  • Voile de visage

  • Fibule

  • Diadème

    Diadème

  • Pendentif

  • Collier à l'oiseau

  • Coiffe

  • Coiffe frontale dite " chapeau de clan "

  • Coiffe-masque

  • Coiffe de chef

  • Figurine masculine Inca

  • Grande coiffe chancay


Diadème

Diadème

Maroc, fin du 19ème siècle, argent, verre, émail, nielle, 17,5 x 26,5 x 1 cm, 74.1960.2.66

Ce diadème est composé d'un bandeau en argent tressé et orné de petits cabochons de verre entourés d'émail, sur lequel sont suspendus des éléments hexagonaux et triangulaires. Les éléments triangulaires arrondis supportent des pendeloques. Les différents éléments sont ornés de motifs floraux et géométriques en émail et verre. Les éléments hexagonaux sont en argent niellé. Ce type de diadème fait partie des accessoires de parures féminines portés dans l’Anti-Atlas central, ainsi que par les Aït Ouaouzguit du Djebel Siroua, cette région montagneuse qui s’étend entre Ouarzazate et la grande plaine du Souss.