Changer de langue :

28 novembre

masques

Le masque cache autant qu’il révèle, « nie autant qu’il affirme » selon la formulation de Claude Lévi-Strauss. Bien souvent détenteur d’un secret, il tait, en effet, ce que seuls les initiés doivent savoir.

Son pouvoir relève aussi de sa capacité à incarner un esprit, lien entre l’homme et les ancêtres, le monde visible et celui de l’invisible. Il est inséparable d’un contexte mythique qui structure le mode d’existence et de pensée de la plupart des sociétés traditionnelles.

Au cœur de la vie d’un groupe ou d’une communauté, le masque, intercesseur indispensable, est toujours actif.

  • Masque de façade

  • Masque de deuil

  • Masque vungvung

  • Masque d’esprit hudoq

    Masque d’esprit hudoq

  • Masque chubwan

  • Masque-coiffe Netames

  • Masque anthropomorphe

  • Masque d'exorcisme, loup

  • Masque représentant Bhairava

  • Masque anthropomorphe

  • Masque anthropomorphe

  • Cimier

  • Masque

  • Masque anthropomorphe

  • Masque Congo

  • Masque juju

  • Grand masque Wauja

  • Masque cérémoniel kegginaquq

  • Masque anthropomorphe à transformation

  • Masque anthropomorphe

  • Masque funéraire


Masque-coiffe Netames

Masque-coiffe Netames

Vanuatu, île Malekula, début 20e siècle, fougère arborescente, pâte végétale, bambou, fibres végétales, pigments, dents de cochon, 80 x 38 x 62 cm, 71.1961.103.16

Ce masque de danse en bois de fougère arborescente est recouvert de fibres travaillées et peintes de dessins rouge, blanc et bleu, qui sont des couleurs europénnes. La base du casque est formée de deux figures en relief, positionnées dos à dos. Ces figures sont munies chacune d'une paire de moustaches formées par des dents de cochon. Elles sont surmontées de deux autres figures, plus petites, et orientées différemment. Ce masque fut donné par le "méléoun" (chef) Asseak à M. Rovarü Atumahu, sur l’île de Lanour, à Port-Ravallec, où ce dernier en fit don à l'expédition La Korrigane en mai 1935.