Changer de langue :

22 décembre

masques

Le masque cache autant qu’il révèle, « nie autant qu’il affirme » selon la formulation de Claude Lévi-Strauss. Bien souvent détenteur d’un secret, il tait, en effet, ce que seuls les initiés doivent savoir.

Son pouvoir relève aussi de sa capacité à incarner un esprit, lien entre l’homme et les ancêtres, le monde visible et celui de l’invisible. Il est inséparable d’un contexte mythique qui structure le mode d’existence et de pensée de la plupart des sociétés traditionnelles.

Au cœur de la vie d’un groupe ou d’une communauté, le masque, intercesseur indispensable, est toujours actif.

  • Masque de façade

  • Masque de deuil

  • Masque vungvung

  • Masque d’esprit hudoq

    Masque d’esprit hudoq

  • Masque chubwan

  • Masque-coiffe Netames

  • Masque anthropomorphe

  • Masque d'exorcisme, loup

  • Masque représentant Bhairava

  • Masque anthropomorphe

  • Masque anthropomorphe

  • Cimier

  • Masque

  • Masque anthropomorphe

  • Masque Congo

  • Masque juju

  • Grand masque Wauja

  • Masque cérémoniel kegginaquq

  • Masque anthropomorphe à transformation

  • Masque anthropomorphe

  • Masque funéraire


Masque représentant Bhairava

Masque représentant Bhairava

Etat de Karnataka, Inde du Sud, 18e-19e siècle, bronze, 17 x 31 cm, 70.2000.1.2

Ce masque creux figure la forme farouche et terrifiante du dieu hindou Shiva, Bhairava. Cette divinité aux mille facettes décapita la cinquième tête de Brahmâ, dieu créateur de l’hindouisme qui, par présomption, se serait rendu coupable de mensonge. En guise de pénitence, elle dut porter très longtemps ce crâne avec elle. La figure complexe de Bhairava a donné lieu à de multiples représentations dans l’iconographie de l’Inde et du Népal notamment. En tant que masque fixé sur un manche, on peut supposer qu’elle était montrée au cours de processions rituelles.